Destination Coupe Stanley

Revenir à la formule gagnante

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal se sont quelque peu éloignés du style de jeu qui leur a permis de connaître du succès tout au long de la saison régulière.

C’est que les hommes de Claude Julien misent davantage sur la robustesse que sur la finesse. Étonnamment, c’est le petit Paul Byron qui se démarque dans la catégorie du coup d’épaule, lui qui a distribué 23 mises en échec depuis le début de la série.

Avant la tenue du match no 6 face aux Rangers de New York, un seul joueur du Tricolore n’avait pas enregistré de mise en échec.

Voyez l’analyse de Louis Jean et Patrick Lalime dans la vidéo, ci-dessus.