Minnesota - St. Louis

Le Wild tentera de demeurer en vie

Publié | Mis à jour

Le Wild du Minnesota tire de l’arrière 3-1 en quart de finale de l’Association de l’Ouest face aux Blues de St. Louis et devra travailler d’arrache-pied pour revenir dans la série.

Son entraîneur-chef Bruce Boudreau ne se cache pas pour dire qu’il s’attend à plus de la part de tous ses hommes.

«Je ne crois pas que tous mes joueurs sont à leur meilleur niveau, a dit Boudreau au quotidien ‘’Star Tribune’’ après l’entraînement de vendredi. Il y a encore place à amélioration et si nous voulons prolonger la série, les 20 gars doivent en donner plus, pas seulement 14 ou 15.»

L’instructeur croit également que sa formation ne doit pas savourer sa dernière performance. Le Wild a réussi à prendre les devants dans la rencontre de mercredi, et ce, pour la première fois de la série. Il souhaite maintenant continuer sur cette lancée.

«Le message du groupe d’entraîneurs est que nous devons jouer encore mieux si nous voulons remporter la prochaine partie, a ajouté Boudreau. Si nous restons au même niveau, on va se faire avoir. C’est pourquoi la coupe Stanley est si difficile à gagner. Tu dois être à ton meilleur pour au moins 28 matchs après la saison.»

Mettre les bouchées doubles

De leur côté, les Blues ne souhaitent pas s’éterniser et voudront gagner samedi au Minnesota pour mettre un terme à cette série. Toutefois, ils devront travailler davantage pour atteindre leur objectif.

«Le Wild ne nous laissera pas gagner juste comme ça», a dit l’entraîneur-chef des Blues, Mike Yeo, sur le compte Twitter de l’équipe.

Les Blues pourront par ailleurs avoir du renfort à leur ligne de centre. L’Américain Paul Stastny est blessé depuis le 21 mars au bas du corps, mais il serait tout prêt d’un retour au jeu.

«Paul a fait beaucoup de progrès, a affirmé Yeo. Il va s’entraîner et nous déterminerons par la suite s’il est prêt à jouer.»

Le statut de Stastny sera connu samedi avant la cinquième rencontre.