Impact

L'Impact est en quête d’une première victoire à l’étranger

TVA Sports / Jannie Potvin 

Publié | Mis à jour

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas pour les joueurs de l'Impact de Montréal.

Mais ça, c'est lorsqu'on parle des conditions météorologiques dans lesquelles ils doivent s'entraîner. Puisqu'en ce qui concerne l'objectif, et bien lui, il n'a pas changé depuis le début de la semaine : on veut remporter un premier match à l'étranger cette saison.

Voyez le reportage de Jannie Potvin, ci-dessus. 

«Quand tu gagnes la confiance augmente et on sait que c'est toujours difficile de gagner sur la route, mais avec une performance comme ça c'est sûr que ça peut nous pousser dans la bonne direction», a rappelé l’entraîneur Mauro Biello.

Toutefois, ce qu'on aimerait vraiment chez le onze montréalais, c'est de le faire grâce à une performance irréprochable défensivement.

«C'est sûr que ça joue dans la tête. On a envie de garder le zéro le plus possible », a admis le défenseur Laurent Ciman.

«On veut un blanchissage et on croit qu'on est en mesure de le faire si on reste concentrer pendant 90 minutes», a ajouté le gardien Evan Bush.

L'Union a beau être classé au dernier rang de la Major Ligue Soccer (MLS) et être toujours à la recherche d'un premier gain en 2017, il y a tout de même un danger d'affronter cette formation.

Et l'Impact est bien placé pour le savoir.

«Il ne faut pas prendre ce match à la légère. On va faire face à une équipe qui va jouer avec l'urgence de gagner et il faut être prêt pour ça. On sait ce que c'est de jouer devant nos partisans et essayer de gagner des matchs donc on s'attend à un match très difficile», a noté l'entraîneur-chef.

Lorsqu'on parle aux joueurs, tous semblent surpris de voir l'Union croupir au dernier rang de la Ligue. Mais selon Bush, il n'y pas grand chose qui sépare l'équipe qui trône au sommet de celle qui cherche toujours sa première victoire en 2017.

«La différence entre Philadelphie et Columbus qui est au premier rang est vraiment minime. Quand on regarde leur dernier match face au New York City FC, s'ils avaient été un peu plus responsables défensivement en première demie ils l'auraient probablement emporté.»

Ciman à quant à lui peine à comprendre les insuccès de la formation pennsylvanienne jusqu'ici.

«L'équipe a bien recruté, elle a un groupe franchement assez solide avec des jeunes et des vétérans donc c'est sûr que ça m'a surpris de les voir là. Mais ce qui fait la différence dans le circuit c'est vraiment l'équipe et non pas seulement un joueur.»

Le duel entre l'Union et l'Impact sera présenté en direct du Talen Energy Stadium samedi dès 12h30 à TVA Sports.