Crédit : HUGO LACROIX/AGENCE QMI

LHJMQ

Souvenirs de 2012 pour les Saguenéens

Publié | Mis à jour

Tout comme en 2012, les Saguenéens de Chicoutimi affronteront les Sea Dogs de Saint John en demi-finale, mais ils tenteront cette fois-ci de sortir gagnants face aux champions de la saison régulière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Cette année-là, les «Sags» s’étaient fait éliminer par les puissants Sea Dogs en cinq matchs, eux qui étaient menés par les Jonathan Huberdeau, Charlie Coyle, Nathan Beaulieu et compagnie. Cette fois-ci, la troupe de Yanick Jean tentera d’oublier ce mauvais souvenir en tentant d’éliminer les champions du trophée Jean-Rougeau.

«Premièrement, il faudra ramener l’émotion à zéro. Il ne faut pas attendre après un match ou deux avant de commencer. Oui, c’est une bonne équipe, mais on va se concentrer sur nous. On va miser sur notre résilience, notre caractère, notre détermination, notre chimie d’équipe...», a mentionné le pilote des Sags, Yanick Jean, au terme de la pratique de jeudi matin.

La meilleure formation du circuit Courteau cette saison ne sera pas un défi facile pour les Sags. «Ils ont des joueurs qui ont fait partis d’Équipe Canada junior, des joueurs repêchés. Il faudra essayer d’enlever leurs forces et essayer d’exploiter leur faiblesse», a poursuivi Jean.

Les Sea Dogs reposés

Les hommes de Danny Flynn ont effectué deux balayages consécutifs et n’ont pas joué depuis mercredi dernier tandis que les Sags ont joué mardi soir à Rouyn-Noranda, sont revenus à Saguenay par la suite et reprendront l’avion en direction de Saint John ce matin, mais le gardien des Bleus, Julio Billia, ne pense pas que la fatigue sera présente ce soir.

«Je ne pense pas que ça soit quelque chose qui vient jouer dans cette série-là. Oui, ils n’ont pas joué autant de matchs, mais nous on a joué plus souvent», a mentionné le gardien de 20 ans qui en est à sa dernière année dans la LHJMQ.

Billia est prêt

Le gardien des Sags est plus prêt que jamais. Celui qui a été impressionnant lors des séries auparavant n’a jamais été aussi loin en séries éliminatoires.

«C’est spécial, c’est le plus loin que je me suis rendu dans ma carrière. C’est sûr que je veux amplement profiter de tous les matchs suivants», a-t-il confié. «Je veux me donner à fond et donner une chance à mon équipe de gagner».