LHJMQ

L'Armada part en guerre en terrain ennemi

Publié | Mis à jour

L’Armada de Blainville-Boisbriand livrera bataille aux puissants Islanders, dès vendredi soir, au EastLink Center de Charlottetown.

La chaîne TVA Sports diffusera le match #4 de cette série, mercredi.

L’équipe des Laurentides participe ainsi à la demi-finale de la LHJMQ pour la troisième fois de son histoire, vieille de six ans.

La formation des Maritimes en est quant à elle à une première présence dans le carré d’as du circuit junior québécois.

Forte de deux séries parfaites avec huit victoires de suite, la troupe de Jim Hulton est au repos depuis une semaine. Celle de Bouchard a disputé un match ultime face au Titan d’Acadie-Bathurst, mardi soir.

Selon l’entraîneur-chef du Noir et Blanc, cette rencontre n’a laissé aucune trace dans le système. La journée de repos au lendemain de la victoire de 7 à 1 a permis de recharger les batteries. Un vol de 90 minutes plutôt qu’une trotte d’une douzaine d’heures en autobus a également permis d’arriver à destination frais et dispos pour l’ouverture de la série face à la première puissance offensive de la ligue en saison régulière.

«Notre match numéro sept n’a pas été une montagne russe d’émotions. Il n’est pas allé en prolongation. Ce n’était pas un match physique, a dit Bouchard. Il n’a pas été si facile, mais en prenant les devants, nous avons pu jouer à quatre trios.»

«Aucun complexe»

En 2014, l’Armada avait avancé en demi-finale au terme d’un match ultime remporté en prolongation, 8 à 7, à Rimouski. «Nous ne sommes vraiment pas dans le même état d’esprit qu’il y a trois ans, a rappelé Bouchard. Nous sommes vraiment heureux de nous mesurer aux Islanders. Nous n’avons aucun complexe d’infériorité face à cette équipe.»

C’est donc dire que la flotte des Laurentides refuse d’accepter l’étiquette de «négligée» même si elle a terminé au cinquième rang avec 92 points en saison régulière, tout juste derrière les Islanders à 96 points.

À ses deux rendez-vous face aux Insulaires en février et en mars, l’Armada s’est inclinée par la marque de 3 à 0.

«Ce n’est pas une équipe que nous connaissons beaucoup. Au premier match à Boisbriand, nous avons dominé durant 50 minutes, a relaté Bouchard. À notre visite ici, leur entraîneur avait admis publiquement qu’ils avaient joué leur meilleur match de la saison.

Une autre histoire

«En séries, c’est une tout autre histoire, a-t-il ajouté. Les détails et les émotions feront la différence.»

Parmi les petits détails à exécuter à la perfection, la meilleure brigade défensive devra trouver un moyen de freiner le talentueux Daniel Sprong, auteur de sept buts et autant d’aides en huit matchs. Filip Chlapik compte aussi 14 points.

Voilà deux attaquants que le gardien Samuel Montembeault aura à l’œil en plus d’Alex Dostie. François Beauchemin sera également revenu à son poste.

Alex Barré-Boulet et Pierre-Luc Dubois auront à déjouer l’efficace Mark Grametbauer qui présente un taux d’efficacité de ,936.