Montréal - New York

Brendan Gallagher : «Nous croyons en nous»

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal ont un genou au sol, mais pas les deux. C’était le message des Max Pacioretty, Brendan Gallagher, Artturi Lehkonen et Andrei Markov après ce revers de 3-2 en prolongation qui donne une avance de 3-2 aux Rangers dans cette série.

Gallagher a parlé avec l’assurance d’un jeune meneur. Il n’y avait pas de panique ou de désespoir dans son message.

«Nous savons ce que nous avons à accomplir, a dit le petit ailier droit. Nous connaissons notre position. C’est une chance pour nous de montrer le caractère de ce groupe. Nous croyons en nous. Nous perdons 3-2 dans la série, ce n’est pas la fin. Ça ne sert à rien de sortir des excuses. Il faut se relever, c’est tout. Je préfère croire en nos chances et rester positif. Ce n’est pas le temps de commencer à douter en nous.»

«Nous devons juste penser un match à la fois, a continué Gallagher. Il faut gagner le prochain match à New York et tout peut survenir après ça.»

Un grand défi

Pacioretty a utilisé des mots très semblables à ceux de Gallagher.

«Nous avons fait face à de l’adversité cette saison et nous avons toujours su nous relever, a affirmé le capitaine. J’ai bon espoir que nous le ferons encore dans cette série. Nous aurons maintenant la mentalité d’une rencontre à la fois. Il faudra aussi bloquer les bruits négatifs qui proviendront de l’extérieur de cette chambre.»

«Oui, nous sommes déçus et oui, nous avons manqué une occasion de faire mal aux Rangers, a-t-il poursuivi. Mais en même temps, c’est excitant de se retrouver devant un grand défi. Nous aurons la chance de montrer notre caractère. Il faut gagner quatre matchs pour passer au tour suivant.»

À l’instar des Pacioretty et Gallagher, Artturi Lehkonen gardait la tête haute.

«Ce n’est pas fini, nous ferons tout pour revenir jouer un septième match devant nos partisans, a souligné le Finlandais. Il y a beaucoup de fierté dans ce vestiaire.»

Toujours sans but

Pour un cinquième match d’affilée, Pacioretty n’a pu déjouer Henrik Lundqvist. En troisième période, il a obtenu une échappée contre le «King Henrik» alors que le pointage était toujours de 2-2. Il avait le but vainqueur sur sa palette, mais Lundqvist a résisté.

«Henrik a encore fait de bons arrêts, a mentionné le numéro 67. Nous jouons contre l’un des meilleurs gardiens de la Ligue nationale de hockey (LNH) et nous devrons réussir à le battre. Nous devons rester positifs. C’est parfois difficile, mais c’est à nous de le faire. Nous sommes payés pour trouver des solutions. »

Auteur de son premier but dans cette série en première période, Gallagher avait un message d’espoir pour son coéquipier.

«Max finira par marquer dans cette série, a prédit Gallagher. Je n’en doute pas. Il ne doit pas lâcher, il obtient des chances. C’est important de l’encourager. Quand un bon marqueur a des chances, il finit toujours par débloquer. C’est une question de temps.»