Canadiens

Y avait-il trop de joueurs sur la patinoire?

Y avait-il trop de joueurs sur la patinoire?

Stéphane Auger

Publié 19 avril
Mis à jour 19 avril

Plusieurs amateurs se sont interrogés à savoir si les Canadiens auraient dû obtenir une pénalité pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire lors du but de Torrey Mitchell, mardi, contre les Rangers.

En observant l’image ci-dessous, on constate qu’il y avait six joueurs de chaque équipe sur la glace. Cela ne veut pas dire qu’il y avait pénalité pour autant.

Six joueurs sur la patinoire

Si cette règle était appliquée à la lettre, peu de changements seraient légaux dans la LNH. Le règlement permet à un joueur de sauter sur la patinoire lorsqu’un joueur se trouve à cinq pieds du banc. Selon la situation, les officiels peuvent permettre un changement un peu plus long à condition qu’il n’y ait aucun avantage qui en résulte.

Sur cette séquence, Mitchell saute sur la glace au moment où Andrew Shaw met le pied au banc. Le changement est fait de façon légale et cela permet à Mitchell de se joindre à l’attaque. Si Shaw s’était retrouvé à quinze pieds du banc, à l’intérieur de sa zone, et que Mitchell avait sauté sur la glace pour effectuer le même jeu, alors le CH aurait pris avantage et les officiels auraient décerné une pénalité pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire.

Y avait-il trop de joueurs sur la patinoire? - TVA Sports

Lorsque le but est compté, il y a toujours 12 joueurs sur la patinoire, mais Radulov et Nash sont à l’intérieur de la limite acceptable de leur banc et n’ont aucun effet sur le déroulement du jeu par la suite. Bon jugement des officiels sur ce jeu.