Impact

Choinière veut faire comme Ballou, ou mieux

Choinière veut faire comme Ballou, ou mieux

Nicolas Martineau

Publié 19 avril
Mis à jour 19 avril

Pendant que Ballou Tabla prouvait sa valeur aux yeux des partisans, David Choinière, lui, mangeait son pain noir.

Après des mois passés sur la touche, le milieu de 20 ans peut enfin reprendre là où il l’avait laissé l’an dernier.

Blessé à la cheville depuis le 16 janvier, l’habile ailier québécois a été contraint de regarder ses coéquipiers à la télévision, alors qu’il aurait pu avoir sa chance rapidement.

C'est lors d'un stage avec l'équipe nationale canadienne des moins de 20 ans que le jeune homme a baissé pavillon. Il n'a pas été en mesure de participer à un seul entraînement lors du camp.

«Si je n'avais pas eu ma blessure, je pense que j'aurais eu ma place comme remplaçant ou même comme partant», affirme celui qui a obtenu le premier départ de sa carrière le 23 octobre 2016 en Nouvelle-Angleterre.

Sauf que sa cheville l’a tenu à l’écart et il a donc observé Tabla remplacer Piatti avec brio.

D’ailleurs, les deux jeunes sensations québécoises ont beaucoup en commun. Tabla et Choinière préfèrent tous les deux jouer comme milieu gauche et ils sont en mesure d’effacer les joueurs adverses grâce à leurs feintes.

Même s’ils sont en quelque sorte en compétition pour une place dans la formation, Choinière n’éprouve aucune jalousie envers son coéquipier.

«Je suis content pour lui. Je vois qu'il arrive à s'exprimer sur le terrain et à faire soulever les gens alors je suis très content. C'est un exemple pour moi et je vais essayer de le suivre. Même pourquoi pas faire mieux!»

À l’instar de Ballou, Choinière est un joueur polyvalent et ses qualités techniques lui permettent de jouer sur les deux ailes et même comme milieu offensif. Ballou, Choinière et Jackson sur le même terrain? On peut se permettre de rêver un peu.

«[On est tous] des gars de l’académie qui ont monté avec la première équipe et qui essaient de s’exprimer sur le terrain, de faire soulever les gens... je pense que c’est notre but et on va essayer de le faire cette saison!»

Voyez le reportage de Nicolas A Martineau dans la vidéo ci-dessus.