Crédit : AFP

Canadiens

Prust donne la victoire aux Canadiens

Prust donne la victoire aux Canadiens

Andy Mailly-Pressoir

Publié 18 avril
Mis à jour 18 avril

Brandon Prust connaît bien les Rangers. Il a été un «Blueshirt» pendant trois saisons (2009-2012) sous les ordres de John Tortorella.

Le bon Prust connaît aussi les Canadiens. Il également joué pour le Tricolore pendant trois saisons (2012-2015). Il était de la formation de Michel Therrien quand les Rangers ont sorti le CH en six matchs, en finale de l’Est 2014.

Après avoir passé la dernière saison en Allemagne, l’ex-attaquant des Rangers et des Canadiens est de retour au pays, juste à temps pour ne rien manquer du bal printanier de la LNH.

Prend-il pour New York ou Montréal? Je me devais de lui poser la question. Après quelques échanges de textos, il m’a répondu.

Selon lui, les Canadiens de Montréal vont éliminer les Rangers de New York, au premier tour des séries.

«Les Canadiens ont une équipe plus expérimentée que lorsqu’on a affronté les Rangers en 2014. En plus, Chris Kreider n’a pas été trop menaçant et n’a pas encore blessé Price! C’est une bonne chose pour le CH!»

Je dois avouer que j’ai toujours apprécié son franc-parler.

S’exiler en Europe à 32 ans

Ralenti par une blessure à une cheville en début 2016, le robuste ailier gauche ne l’a pas eu facile.

Libéré par les Canucks de Vancouver en février, puis rétrogradé dans leur club école à Utica, Prust a trimé dur pour se retrouver du boulot, l’automne dernier. Après un essai au camp des Maple Leafs, c’est finalement à Nuremberg, en Allemagne, avec les Thomas Sabo Ice Tigers qu’il a passé la saison. En 29 parties, Prust a récolté 8 points et 67 minutes de pénalité. Dans le vestiaire, on retrouvait des anciens de la LNH comme Rob Schremp, Phillipe Dupuis, Dave Steckel, Steven Reinprecht et Milan Jurcina.

Mais que fera Prust la saison prochaine? Sera-t-il de retour dans la LNH?

À 33 ans, ce serait étonnant. La «game» a changé, comme on dit.

Dieu seul le sait.

(Un texte d'Andy Mailly-Pressoir)