Boxe

«C’est devenu personnel» - Eleider Alvarez

Publié | Mis à jour

Le boxeur Eleider Alvarez a été piqué au vif par les propos du champion Adonis Stevenson à son endroit lors d’une entrevue présentée à la chaîne TVA Sports, jeudi.

À voir ci-dessus. 

Lors de cet entretien, Stevenson (28-1-0, 23 K.-O.) a déclaré qu’il n’affronterait pas son aspirant obligatoire à sa ceinture du World Boxing Council (WBC), car la télévision payante ne le considérait pas comme un boxeur d’intérêt.

Joint par Le Journal de Montréal en Colombie, Alvarez (22-0-0, 11 K.-O.) s’est montré incisif à l’endroit de «Superman».

«Mon combat contre lui est devenu une affaire personnelle. Ses affirmations sont stupides et je crois maintenant qu’il a peur de moi», a indiqué celui qu’on surnomme «Storm».

«Il a la tête dans les nuages. Depuis quand la télévision détermine le titre d’aspirant obligatoire? C’est la première fois que j’en entends parler. Pour ce qui est du WBC, j’espère seulement qu’ils feront respecter leurs règlements dans ce dossier.»

Comme on le sait, l’organisme de sanction a la réputation d’être souple dans l’application de ses règles avec certains de ses champions.

Stevenson est un de ceux qui ont bénéficié d’un traitement de faveur au cours des dernières années. Il n’a pas affronté un aspirant obligatoire depuis 2013.

Pour ce qui est d’Alvarez, il attend son tour depuis novembre 2015. On peut dire que le Colombien de souche a été bon joueur pendant cette période, ayant dû monter sur le ring à trois reprises depuis sa victoire serrée contre Isaac Chilemba.

De retour au Québec

Après des vacances bien méritées près de sa famille, Alvarez reviendra au Québec le 17 avril.

Il effectuera un retour au gymnase afin de remettre la machine en marche. Puis, il devrait amorcer sa préparation pour son combat contre Stevenson devant avoir lieu à l’automne si le champion ne se défile pas à nouveau.

«J’ai pris quelques livres grâce à la bonne cuisine de ma femme, a expliqué Alvarez en riant. Cependant, j’ai gardé la forme en faisant de la course.»

Il avoue qu’il n’aurait pas été prêt à affronter Stevenson dès le mois de juin en raison de ses vacances. De toute façon, le protégé de Marc Ramsay avait accepté de laisser un dernier duel au monarque des mi-lourds avant leur choc.

Comme le rapportent plusieurs sources, Stevenson devrait remonter sur le ring au Québec, le 27 mai ou le 3 juin, conte le Polonais Andrzej Fonfara.