Crédit : Red Bull Media

Red Bull Crashed Ice

Ice Cross Downhill : quatre concurrents encore en lice pour le titre

Red Bull Media House

Publié | Mis à jour

Alors que le Canada célèbre le 150e anniversaire de son union nationale, la grande finale du championnat du monde d’Ice Cross Downhill 2016-2017 se déroulera à Ottawa les 3 et 4 mars prochains.

Au cours de cette soirée d’exception, la compétition promet d’atteindre des sommets de suspense, avec quatre concurrents encore en lice pour décrocher le titre.

En 17 ans de compétition Red Bull Crashed Ice, jamais une épreuve finale de la discipline sur patins la plus rapide au monde n’a affiché un nombre aussi élevé de prétendants au titre. Le championnat féminin réserve un suspense tout aussi intense, avec trois concurrentes encore en lice dans la course au titre.

L’Américain Cameron Naasz (2 600 points) présente une légère avance sur son compatriote Maxwell Dunne (2 272,5), tandis que le Canadien Scott Croxall (2 237,5) et l’Autrichien Marco Dallago (2 088,5) peuvent encore prétendre au titre s’ils obtiennent les 1 000 points de victoire de l’épreuve Red Bull Crashed Ice qui se déroulera pour la première fois à Ottawa, la capitale du Canada.

Les concurrents descendront, par groupe de quatre, une piste de glace artificielle d’environ 375 mètres de long et 35 mètres de dénivelé, atteignant des vitesses de pointe de 80 km/h. La piste est installée sur les écluses d’Ottawa, dans le lieu historique national du Canal Rideau.

Trois femmes ont également encore une chance de décrocher le titre : l’Américaine Amanda Trunzo (2 300 points) affiche une certaine avance sur les Canadiennes Jacqueline Legere (1 800) et Myriam Trepanier (1 790), qui comptent sur les quelque 100 000 spectateurs locaux pour les aider à accéder à la victoire.

«J’adorerais devenir le premier rider à remporter deux titres d’affilée», a déclaré l’actuel champion du monde Cameron Naasz, qui a déjà remporté l’épreuve inaugurale de Marseille, France, et la Riders Cup de La Sarre, Canada. Malgré une extraordinaire régularité cette saison avec cinq podiums consécutifs, ce dernier est conscient que «tout peut arriver dans cette discipline».

Dunne et Croxall, champion du monde 2015 et vainqueur de la manche de Jyväskylä, Finlande, peuvent tous deux détrôner Naasz s’ils s’imposent à Ottawa. Quant à Dallago, champion du monde 2014, il ne pourra remporter le titre que s’il décroche la victoire et que Naasz et Dunne ne font pas mieux que troisième.

«Tout va se jouer à Ottawa», a déclaré Croxall, qui compte lui aussi sur le soutien formidable de son public pour décrocher la victoire sur la piste périlleuse d’Ottawa.

Dans la compétition féminine, dont le niveau et la popularité augmentent très rapidement, une deuxième place suffirait à Trunzo pour décrocher le titre tandis que Legere, la tenante actuelle du titre, et Trepanier doivent à la fois gagner l’épreuve et espérer que Trunzo termine au mieux troisième pour avoir une chance de remporter le championnat.

L’Ice Cross Downhill est une discipline dans laquelle des athlètes de 22 pays et cinq continents s’affrontent sur une piste jalonnée d’obstacles. Les deux premiers concurrents qui franchissent la ligne d’arrivée accèdent à la manche suivante, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste plus que quatre finalistes sur les 128 partants.