Sports divers

Journée productive pour les Québécois

Publié | Mis à jour

Pendant que plusieurs parlaient encore de la victoire de samedi du Canadien de Montréal face aux Maple Leafs de Toronto, les athlètes québécois se sont illustrés sur la scène sportive mondiale, dimanche.

Au total, cinq médailles ont été remportées par des athlètes provenant de la Belle Province.

Mikaël Kingsbury a ouvert le bal avec une septième victoire de suite en Coupe du monde, ce qui lui a permis d’égaliser son propre record. Il a du même coup mis la main sur le globe de cristal. Peu importe son résultat dimanche, il était assuré de remporter le globe, mais il a réussi l’exploit en étant une fois de plus dominant, comme il l’a fait toute l’année.

«Ç’a été une saison incroyable. Je suis vraiment content et reconnaissant pour tout», a souligné à Sportcom celui qui veut poursuivre sa lancée aux Championnats du monde qui auront lieu en Espagne au mois de mars.

Kingsbury a tour à tour éliminé le Finlandais Jussi Penttala, l’Australien Brodie Summers et l’Américain Bradley Wilson pour se retrouver en finale face au Suisse Marco Tade.

Tade est sorti de piste dans les bosses peu après le premier saut, laissant le champ libre à Kingsbury pour obtenir une septième victoire d’affilée en Coupe du monde.

Dans le duel pour l’obtention de la médaille de bronze, Simon Pouliot-Cavanagh s’est incliné face à l’Américain Bradley Wilson, pour se contenter du quatrième rang.

Du côté des femmes, Justine Dufour-Lapointe a terminé en troisième place pour se retrouver sur le podium pour une sixième fois cette saison.

Elle s’est d’abord défaite de l’Américaine Olivia Giaccio et de la Russe Regina Rakhimova avant de voir la Française Perrine Laffond s’imposer 23-12 en demi-finale.

Reléguée à la petite finale face à sa compatriote Andi Naude, la Montréalaise l’a emporté dans un duel serré qui s’est terminé 18-17, pour monter sur la troisième marche du podium.

Dans le duel pour l’or, l’Australienne Britteny Cox a eu le dessus sur Lafond.

Freinées en quarts de finale, Chloé Dufour-Lapointe et Alex-Anne Gagnon ont pris les cinquième et sixième places. Audrey Robichaud, neuvième, et Maxime Dufour-Lapointe, 10e, ont été éliminées au tour précédent.

Guay poursuit sur sa lancée

Le Québécois Erik Guay a terminé en troisième place de l'épreuve du Super-G de Kvitfjell en Norvège, dans le cadre de la Coupe du monde de ski alpin.

«J’ai moins osé dans certains virages et c’est ce qui a fait en sorte que j’ai fini troisième au lieu de gagner», a mentionné le Québécois à Sportcom en conférence téléphonique.

L’Italien Peter Fill a remporté les honneurs de la compétition en vertu d’un temps de 1 min 32,83 s. L’Autrichien Hannes Reichelt a quant à lui raflé la médaille d’argent.

Marie-Michèle Gagnon a pour sa part terminé au pied du podium lors de l’épreuve du combiné, lors de la Coupe du monde de ski alpin de Crans Montana, en Suisse.

Gagnon pointait d’ailleurs au troisième rang après l’épreuve du super-G. Elle a ainsi terminé à 0,03 seconde du podium.

«Une quatrième place c’est toujours un bon résultat et c’est mon meilleur résultat de la saison alors c’est positif», a avoué la Québécoise, qui compte cette saison une cinquième place au slalom en parallèle de la Coupe du monde de Stockholm ainsi que deux sixièmes positions.

Du succès à la piscine également

Les plongeuses Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu sont montées sur la plus haute marche du podium, à l’épreuve de 3 mètres synchro disputée dans le cadre du Grand Prix de Rostock, en Allemagne.

Au 10 mètres synchro, leurs compatriotes Meaghan Benfeito et Caeli McKay ont obtenu la médaille d’argent.

Totalisant 304,08 points, Abel et Citrini-Beaulieu ont mené la finale de 3 m synchro du début à la fin.

Au 10 m synchro, seules les Chinoises Zhang Jiaqi et Zhang Minjie (327,84) ont reçu plus de points que Benfeito et McKay (301,80). La troisième place est allée aux Allemandes Christina et Elena Wassen (285,93).

Tout comme Abel et Citrini-Beaulieu, Benfeito et Caeli McKay en étaient à leur première compétition internationale en duo.