Boxe

Bute, un boxeur de calibre B+?

Agence QMI / Mathieu Boulay 

Publié | Mis à jour

Après la pesée officielle (à voir ci-dessus), il est rare que les clans des deux boxeurs décident d’y aller d’une déclaration fracassante qui pourrait motiver l’adversaire. L’entraîneur d’Eleider Alvarez, Marc Ramsay, a fait une exception à cette règle, jeudi.

Peu après après avoir reconduit son poulain à sa chambre d’hôtel, il n’a pas hésité à lancer quelques flèches à l’endroit de Lucian Bute (32-3-1, 25 K.-O).

La pesée était diffusée en direct à TVA Sports 2 ainsi qu’au TVASports.ca.

«Sans vouloir dénigrer Lucian, qui est un ancien champion du monde et qui a effectué plusieurs défenses de son titre, chaque fois qu’il a affronté un boxeur de calibre A, il n’a pas relevé le défi, que ce soit contre Carl Froch ou Jean Pascal», a affirmé Ramsay.

«Pour ce qui est de Badou Jack, c’est un boxeur correct, mais qui n’a rien de spécial. Dans le cas de James DeGale, il est bien meilleur que ce qu’il démontre depuis son passage chez les professionnels.»

Il n’avait pas terminé son envolée verbale.

«Quand on l’a opposé à des boxeurs d’un calibre différent des Jesse Brinkley ou Brian Magee, ç’a été compliqué pour lui, a-t-il ajouté. Demain [vendredi soir], notre but sera de démontrer qu’Eleider est à un autre niveau et qu’il n’est pas un B+.»

L’entraîneur sait pertinemment que son protégé a besoin d’une excellente performance afin de prouver qu’il a sa place dans un combat de championnat contre Adonis Stevenson.

Depuis le début de son camp d’entraînement, Bute a répété que sa vitesse et son expérience feraient la différence dans son combat contre Alvarez (21-0-0, 10 K.-O).

«Il faut toujours faire attention avec la notion d’expérience, a souligné Ramsay. C’est bien d’en avoir, mais certaines d’elles ne sont pas toujours positives. Par exemple, celle de son combat avec Froch, elle ne l’était pas.»

Alvarez sera plus lourd

Pour ce qui est de la pesée, Alvarez (174,6 lb) et Bute (173,6 lb) ont facilement respecté la limite de 175 lb.

Lorsqu’ils monteront sur le ring, Bute devrait concéder quatre à cinq livres à l’aspirant obligatoire des poids mi-lourds du World Boxing Council. Alvarez devrait faire osciller la balance à 190 lb au son de la première cloche contre 185 lb pour son adversaire.

«Je suis calme et confiant, a affirmé Bute. C’est le temps de mettre tous les sacrifices ensemble pour livrer une bonne performance.»

«Si je laisse mes bras aller, ça donnera un excellent combat. J’aimerais remporter une victoire convaincante et qui ne laissera pas de doute.»

Des Grant pour les deux boxeurs

Alvarez et Bute ont chacun décidé de prendre des gants de marque Grant pour leur combat. Ceux-ci sont reconnus pour être utilisés par les cogneurs comme David Lemieux et Canelo Alvarez, par exemple.

«En prenant ces gants, ça veut dire qu’ils ont l’intention de faire mal à l’autre», a mentionné le promoteur Yvon Michel.

Pour Alvarez, c’est un choix un peu surprenant, car il avait pris des gants Rival lors de ses 21 premiers duels chez les professionnels.