Crédit : Joel Lemay/Agence QMI

Combats

Le SPVM empêche la tenue d’un gala de kick-boxing

Publié | Mis à jour

L’événement international de kick-boxing, qui devait avoir lieu ce dimanche 26 février au Casino de Montréal, a été reporté à une date ultérieure par ses organisateurs.

Cette décision a été annoncée, jeudi, à la suite de la récente intervention du Service de Police de la Ville de Montréal, qui soutient que ce sport de combat demeure illégal au Québec.

Requestionné sur le sujet par l’Agence QMI, le SPVM a une fois de plus fait référence à l’article de loi 83 sur les «combats concertés».

Tel que rapportait Le Journal de Montréal dans son édition de mercredi, il existe effectivement une zone grise dans ce dossier alors que le SPVM n’aurait pas reçu le décret du gouvernement du Québec attestant la légalité du kick-boxing.

Pourtant, la discipline serait homologuée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport depuis 1990.

Dans un communiqué diffusé par l’équipe World Combat Arena (WCA), la frustration est grande.

«Le SPVM a communiqué avec certains partenaires afin d'imposer leur interprétation déraisonnable et hautement arbitraire des lois du Québec et du Canada, écrit-on. Le SPVM continue de prétendre arbitrairement que le kick-boxing est un sport de combat illégal sur son territoire, et ce même après l'intervention directe du sous-ministre du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (Secteur du loisir et du sport) du Québec qui a bien communiqué et démontré que notre fédération provinciale et son sport sont bel et bien légaux et reconnus par le ministère, donc légaux au Québec.»

Modifier la position

Plus de 600 billets avaient déjà été vendus pour le gala de dimanche. Celui-ci, qui devait mettre en vedette une confrontation entre le Canada et l'Afrique du Sud, pourrait finalement avoir lieu en juillet.

«Nous sommes convaincus que le SPVM modifiera positivement sa position dans peu de temps, peut-on lire dans le communiqué. Nous cherchons maintenant à relever le défi du Canada contre l'Afrique du Sud au cours de la dernière semaine du mois de juillet pour maintenir l'importante alliance sud-africaine.»

L’équipe WCA maintient par ailleurs son objectif de présenter un affrontement Canada-Irlande, le 27 mars, toujours au Casino de Montréal.