Boxe

Une nouvelle vie pour Christian M’Billi

Agence QMI / Benoît Rioux

Publié | Mis à jour

Établi à Montréal depuis seulement quelques semaines, Christian M’Billi fera ses débuts professionnels, jeudi soir, au Cabaret du Casino de Montréal.

«Il faut savoir ce que l’on veut dans la vie et moi, ce que je veux, c’est de progresser et de me faire un nom dans la boxe, a-t-il indiqué, lundi. Évidemment, ça nécessite des sacrifices.»

Arrivé le 15 janvier, le Français d’origine camerounaise vit présentement dans un appartement provisoire sur le Plateau Mont-Royal en attendant de trouver un lieu fixe. À 21 ans, il a par ailleurs laissé derrière lui ses proches, sa famille et sa petite amie Ines, qui poursuit ses études en haute couture en France.

«Elle viendra me voir pour mon combat, elle arrive mercredi», a noté le boxeur, avec le sourire.

Déjà, M’Billi se plaît beaucoup au Québec.

«Tout le monde est très sympa, souriant et c’est vraiment un endroit que j’apprécie, à part un peu le froid car je suis moins habitué, a-t-il noté. Si tout se passe bien durant mon contrat de trois ans, je pense que je me vois déjà vivre ici.»

M’Billi, qui a conclu une entente avec le Groupe Yvon Michel en décembre, pourrait devenir une vedette internationale dans quelques années. Pour la première étape, celui qui a représenté la France aux récents Jeux olympiques de Rio a rendez-vous avec le Mexicain Adrian Arenas (2-4-0, K.-O.). À moins d’une grande surprise, il devrait passer ce premier test assez facilement.

«Je suis très offensif et je n’ai pas peur, peu importe l’adversaire qui est devant moi», a prévenu M’Billi, dont le surnom était «Le Solide» avec l’équipe nationale française.