Boxe

Bute-Alvarez : le vœu d’Yvon Michel

Publié | Mis à jour

Le promoteur Yvon Michel se retrouve dans une position bien délicate quand on lui demande le résultat souhaité pour le combat du 24 février, à Québec, entre Lucian Bute et Eleider Alvarez.

«Je dirais une décision partagée, peu importe qui l’emportera, a affirmé Michel, lundi. Avec un tel scénario, le perdant n’est pas écarté et le gagnant se bat pour le championnat du monde.»

Celui qui chapeaute la carrière de Bute (32-3-1, 25 K.-O.) autant que celle d’Alvarez (21-0-0, 10 K.-O) espère surtout, pour l’instant, que la vente des billets se poursuivra.

Jusqu’à maintenant, moins de 5000 sièges du Centre Vidéotron auraient trouvé un occupant.

«J’espère une foule de 10 000», a indiqué le promoteur.

Également présent à la conférence de presse au Casino en vue du gala de jeudi, Alvarez dit avoir apprécié la récente tournée de promotion effectuée à Québec. Il en a profité pour se faire connaître un peu mieux. Alvarez sait toutefois

que c’est le résultat de son combat contre Bute qui pourrait définitivement augmenter sa popularité.

«Lucian est un bon gars, un bon boxeur, il a été champion du monde et c’est une vedette ici, a dit Alvarez. J’ai beaucoup de respect pour lui, mais le 24 février, ça va être autre chose.»