Boxe

«Un incident isolé», selon Yvon Michel

Publié | Mis à jour

Pour le promoteur Yvon Michel, l’échauffourée qui a suivi le combat entre Brandon Cook et Steven Butler sur le parterre du Centre Bell, samedi soir, n’entachera pas l’image de la boxe québécoise.

Le président du Groupe Yvon Michel (GYM) a fait cette déclaration en marge d’une sortie publique visant à faire la promotion du gala du 24 février prochain mettant en vedette Lucian Bute et Eleider Alvarez, qui aura lieu au Centre Vidéotron.

«Pour moi, c’est un incident isolé. Ça fait 25 ans que je fais de la boxe professionnelle et ce n’est jamais arrivé. J’ai déjà parlé à Michel Hamelin [de la Régie des alcools, des courses et des jeux] pour voir s’il n’y a pas des choses à faire pour prévenir ça à l’avenir, mais de ce que je comprends, c’est l’œuvre d’une personne qui a fait dégénérer tout ça. Je pense que les gens sont assez perspicaces pour faire la part des choses et se dire que ça n’arrive jamais», a-t-il mentionné à l’auteur de ces lignes.

Intérêt populaire

Bute, dont le résultat du choc contre Alvarez déterminera l’aspirant obligatoire à Adonis Stevenson pour la ceinture WBC des mi-lourds, a également déploré les incidents survenus à Montréal.

«C’est triste pour la boxe. Depuis des années, on essaie d’en faire un beau sport, que ce soit un spectacle pour les gens qui viennent voir. Une famille qui part avec ses parents pour se rendre à un gala de boxe et qui est témoin d’un tel incident, c’est triste, et on ne veut pas voir ça. J’espère que la commission athlétique va porter attention aux auteurs [de la bagarre générale]», a réagi le boxeur d’origine roumaine, assurant que sa préparation se déroule sans anicroche jusqu’à maintenant.

À trois semaines du gala, un peu plus de 4600 billets ont été écoulés, au grand plaisir d’Yvon Michel. Le promoteur est toutefois encore loin de son objectif d’attirer 10 000 amateurs pour cette soirée à saveur locale.

«Si on a 10 000 personnes, on va ramener le gagnant contre Stevenson!» a-t-il promis. Une carte qui pourrait avoir lieu en juin ou à l’automne, selon le verdict.

Présences à Québec

Diverses activités promotionnelles se tiendront jusqu’au jour J, à commencer par la présence d’Alvarez et des pugilistes de Québec Éric Martel-Bahoéli et Sébastien Bouchard au Salon moto et VTT au Centre de foires, samedi, de 11 h 30 à 14 h.

Bute a d’ailleurs procédé à la mise au jeu protocolaire du match opposant les Remparts de Québec aux Tigres de Victoriaville, mercredi soir. Alvarez et lui feront un retour sur la glace lors du dernier week-end du Tournoi international pee-wee.

«Je suis bien convaincu que la foule va me soutenir [contre Alvarez]. D’ailleurs, mes plus beaux souvenirs sont à Québec», a assuré l’ancien champion du monde.