Boxe

Butler-Cook : EOTTM serrera la vis

Publié | Mis à jour

Le promoteur Camille Estephan a assuré lundi qu’Eye of the Tiger Management (EOTTM) fera tout en son pouvoir pour que des incidents comme ceux qui se sont produits pendant le week-end lors du gala organisé de sa main au Centre Bell à Montréal ne surviennent plus.

«J’ai écrit à ma femme ce matin. Je lui ai dit que j’ai l’impression de vivre un très beau rêve qui finit en cauchemar, s’est désolé Estephan en entrevue avec TVA Sports. La soirée se passait tellement bien... C’est vraiment un cauchemar.

«On va tout faire pour faire en sorte que des incidents comme celui-là, avec la foule, soient beaucoup mieux contrôlés. On travaille avec la Régie des alcools, des courses et des jeux, evenko et le Centre Bell pour comprendre ce qui s’est passé. Reste que je suis très content des services fournis par la sécurité du Centre Bell et la police de Montréal. Le chaos n’a pas duré longtemps.»

Estephan a affirmé que Steven Butler, son poulain qui a perdu par K.-O. au septième round sur une droite de son adversaire ontarien Brandon Cook, ne se souvient pas des événements qui ont suivi immédiatement son revers.

«Steven se sent très mal par rapport à la situation», a toutefois relaté le promoteur, refusant de spéculer sur les conséquences sur la réputation de son boxeur.

La défaite est la première de la carrière de Butler (18-1-1, 15 K.-O.). Ladite carrière du Québécois n’est pas terminée pour autant.

«Physiquement, Steven va très bien, mais mentalement, c’est dur pour lui d’accepter cette défaite, particulièrement dans des circonstances où il dominait les quatre premiers rounds et a manqué d’énergie.

«Il a seulement 21 ans. Il va s’en sortir grandi. Il faut donner crédit à Cook. Il a pris des coups de massue de Steven sans broncher.»

Selon Estephan, l’odieux du revers revient à toute l’équipe et pas seulement au pugiliste.

«On a mis le doigt sur la raison de la baisse d’énergie de Steven. Il a mal fait son poids. Comme équipe, nous avons échoué. Il a mal perdu ses neuf dernières livres.»

Cook (18-0, 11 K.-O.) a décroché les ceintures nord-américaine de l’International Boxing Federation (IBF) et NABA de la World Boxing Association (WBA) des poids super mi-moyens grâce à la victoire.