Boxe

«C’est dur pour le moral» -Steven Butler

Publié | Mis à jour

Quelques heures après avoir encaissé sa première défaite en carrière chez les professionnels, Steven Butler ne réalise toujours pas ce qui est survenu pendant son combat contre Brandon Cook samedi soir.

«Je suis extrêmement déçu de la tournure des événements, a affirmé Steven Butler lors d’un entretien téléphonique avec le Journal de Montréal. Je n’ai pas dormi de la nuit.

«C’est dur pour le moral. J’ai de la misère à réaliser ce qui est arrivé.»

Au cours des dernières heures, il a revu quelques séquences vidéos de son duel contre Cook en plus de repasser en boucle sa prestation dans sa tête.

«Il y a quelque chose qui clochait parce que je n’avais plus d’énergie après le quatrième round, a souligné celui qu’on surnomme Bang Bang. J’ai eu de la difficulté à perdre mon poids correctement pour la pesée et ça pourrait être un facteur qui pourrait expliquer cette situation.

«Par contre, je vais m’asseoir avec mon équipe afin de faire les changements appropriés. Une chose est sûre, je n’étais pas à 100 % de mes capacités.»

Il rappelle qu’il était en mesure de faire sans problème des séances d’entraînement de 12 rounds avec trois ou quatre partenaires différents dans les dernières semaines.

Des événements à proscrire

Butler n’a pas de souvenir de ce qui s’est déroulé dans les secondes après la fin du combat.

«Je ne réalisais pas encore que le duel venait de se terminer et je n’ai pas vu arriver le seau à glace dans les airs, a admis le jeune cogneur. J’ai donné une tape dans la poitrine de Cook, mais je ne l’ai pas fait de façon intentionnelle.

«Je ne comprenais pas ce qui est en train d’arriver sur et à l’extérieur du ring.»

Il condamne la bagarre générale qui a éclaté sur le parterre entre ses partisans et ceux de Cook.

«Étant donné que j’étais très près de Brandon, on ne sait pas si le seau a été lancé par un de mes partisans ou un des siens. Peu importe, de tels événements n’ont pas leur place dans un gala de boxe.»

Une blessure avant le combat

Butler s’est blessé au haut du corps à l’entrainement deux semaines avant son rendez-vous avec Cook, mais il assure que ça ne l’a pas ennuyé pendant son duel.

«Je ne veux pas dévoiler la nature de ma blessure, car je ne veux pas m’en servir comme excuse pour expliquer mon résultat», a précisé le boxeur d’Eye of the Tiger Management.

Il n’en veut pas à l’arbitre Marlon B. Wright pour avoir stoppé le combat.

«Il a bien fait son travail, mais j’étais persuadé que j’aurais pu poursuivre.»

Butler profitera de deux semaines de vacances avant de reprendre le collier. Et il a déjà indiqué qu’il le fera avec la même équipe avec Rénald Boisvert comme entraîneur-chef.