Boxe

Le retour d’Ulysse

Publié | Mis à jour

La sous-carte sera intéressante avec des combats où les locaux seront mis au défi. Parmi ceux-ci, on assistera au retour sur le ring d’Yves Ulysse fils.

Le protégé d’InterBox (11-0, 8 K.-O.) n’a pas vu d’action depuis sa victoire de septembre dernier en raison d’une commotion cérébrale subie lors d’une chute au tapis.

«Ce duel a créé des doutes chez beaucoup de gens au sujet de mon caractère, a souligné Ulysse fils après sa pesée. On a constaté que je pouvais tomber, mais j’ai démontré que je pouvais me relever mentalement et physiquement.

«Dans les jours après mon combat, j’étais en colère. Avec le temps, je me suis rendu compte que ça devait arriver maintenant.»

À son premier choc en quatre mois, le poulain d’InterBox se frottera au Mexicain Jose Emilio Perea (24-7, 15 K.-O.). C’est le même qui a vaincu David Théroux par décision partagée lors de sa dernière visite à Montréal.

«C’est un beau défi, mais je suis prêt à tout de sa part», a souligné celui qui était accompagné par plusieurs joueurs des Carabins de l’Université de Montréal, vendredi.

«Après qu’il soit allé au plancher à son dernier duel, Yves a affiché une attitude de guerrier et c’est ce qu’il est fondamentalement, a mentionné son entraîneur Rénald Boisvert. C’est ce que je veux voir de sa part tout en étant intelligent dans ses actions.»

Une confiance à rebâtir

Selon Boisvert, le dernier combat a laissé des traces chez son poulain.

«Ça n’a pas été facile et il s’est remis en question, a-t-il expliqué. Retrouver la motivation et la confiance est un processus qui peut être long. Son préparateur physique Alain Delorme a fait un gros travail à ce niveau.»

Le plus gros de la tâche a été de faire réaliser à Ulysse fils qu’il avait un problème de concentration pendant ses combats. On verra samedi s’il a corrigé cette lacune.