Boxe

La chimie est bonne entre Bute et Heredia

Agence QMI / Mathieu Boulay 

Publié | Mis à jour

Même s’il a été impliqué dans une histoire de dopage avec son préparateur physique Angel Heredia au cours des derniers mois, Lucian Bute a décidé de faire à nouveau confiance à l’Américain en prévision de son combat du 24 février.

Dans les circonstances, on peut parler d’une décision surprenante de la part de l’ancien champion IBF des super-moyens (32-3-1, 25 K.-O.). Toutefois, Bute soutient n’avoir rien à reprocher à celui qui est également chimiste.

Voyez le reportage de Jean-Philippe Bertrand dans la vidéo ci-dessus.

«On ne s’est jamais vraiment séparé, a souligné Bute lors d’une conférence de presse tenue hier. Ce sera notre quatrième camp d’entraînement ensemble et j’ai toujours été très satisfait de son travail.»

«Ce qui est arrivé à Washington, c’est un accident et on l’a prouvé.»

Par contre, pour ce camp, Heredia s’occupera uniquement du plan de conditionnement physique du Montréalais d’origine roumaine. Comme prévu lors de l’annonce du combat contre Eleider Alvarez, il ne touchera pas au volet nutritionnel de Bute.

«Tous les suppléments proviendront d’un magasin GNC, car ils sont tous contrôlés et on peut leur faire confiance», a ajouté le boxeur.

Aucun regret
 

Bute est le premier et seul client de Heredia à avoir échoué à un test antidopage depuis que le préparateur physique œuvre dans le monde de la boxe professionnelle.

Par contre, l’Américain d’origine mexicaine n’a démontré aucun regret quant aux événements qui se sont déroulés durant les derniers mois.

«Je ne me sens pas mal parce que je ne suis pas le responsable, a déclaré Heredia. Regardez les faits, aucun autre de mes boxeurs n’a testé positif.»

Pourtant, c’est lui qui a décidé de faire confiance au laboratoire Pharmagenic, dont la réputation était très mauvaise, pour concocter le supplément qui aidait Bute à trouver le sommeil.

«C’était la compagnie qui me faisait les meilleurs prix, mais je ne ferai plus jamais affaire avec elle, a affirmé le préparateur physique. J’ai préparé la formule pour Lucian et il n’y avait rien d’illégal dans mes demandes. Le produit est revenu contaminé d’ostarine.

«Je n’ai jamais eu de contacts directs avec les composants.»

Par ailleurs, Heredia a indiqué qu’il avait suspendu les activités de sa compagnie de suppléments.

«Si mes clients me demandent d’acheter des produits, je le ferai, mais je ne leur en fournirai plus, a-t-il affirmé. C’est mieux de cette façon.»

Poursuite

Le promoteur Yvon Michel a indiqué que Bute avait déposé une poursuite d’un montant supérieur à un million de dollars à l’endroit de Pharmagenic dans les derniers jours par l’entremise de son avocat, Howard J. Jacobs.

«Ils ont entaché ma réputation et je n’ai pas pu boxer pendant un certain temps, a souligné le boxeur de 36 ans. Ça me permettra encore une fois de prouver que je n’étais pas coupable.»

Par contre, sera-t-il en mesure d’obtenir justice contre une compagnie qui a déménagé à plusieurs reprises au cours des dernières années?

«Les avocats de Lucian sont convaincus d’avoir les bonnes ressources pour aller jusqu’au bout», a précisé Yvon Michel.

Angel Heredia est encore en contact avec Daniel Ortega, qui était responsable du conditionnement physique de Bute avant son combat contre Badou Jack. «Je ne le blâme pas pour ce qui est arrivé.»