Tennis

La lève-tôt

Publié | Mis à jour

Qu’il est encourageant, ce début de saison d’Eugenie Bouchard en Australie!

TVA Sports diffusera le match entre Eugenie Bouchard et  Johanna Konta à 7h, jeudi matin. 

Après une sortie hâtive à Brisbane dès le premier tour contre l’Américaine Shelby Rogers, Bouchard casse tout à Sydney, dernier tournoi avant les Internationaux d’Australie. Au moment d’écrire ces lignes, la Québécoise se préparait à disputer les demi-finales de l’épreuve contre la Britannique Johanna Konta, 10e raquette mondiale.

Sur la route vers le carré d’as, «Genie» a même montré la porte assez cavalièrement à la sixième joueuse mondiale Dominika Cibulkova, 6-4, 6-3, ce qui prouve que la 49e raquette du classement de la WTA affiche une splendide forme. La clé? Son contrôle.

«J’ai été très solide, a convenu Bouchard dans une entrevue avec la WTA, diffusée mercredi après sa victoire contre la Russe Anastasia Pavlyuchenkova en quarts de finale. J’ai surtout limité les erreurs. Je reste concentrée. La clé, c’est de ne pas perdre ma concentration.»

C’est effectivement l’un des aspects du jeu qui a fait défaut à Bouchard depuis son accès aux hautes sphères du tennis professionnel. Voyez plutôt : le pointage de son revers face à Rogers, 6-2, 2-6, 6-1, montre que la joueuse de Westmount connaît parfois des absences en pleine rencontre.

Ces moments d’égarement ne se sont pas produits à Sydney jusqu’à maintenant. La vérité, c’est que Bouchard connaît immanquablement, depuis 2014, d’excellents débuts de saison. Demi-finales aux Internationaux d’Australie en 2014, quarts de finale à la même épreuve majeure en 2015, finale à Hobart en 2016... Cette fois, les succès d’Eugenie en Australie seront-ils annonciateurs de constance sur le circuit?