LNH

Affaire Kassian : une poursuite criminelle contre la femme

Publié | Mis à jour

Alison de Courcy-Ireland est accusée de conduite en état d’ébriété causant des lésions; c’est elle qui était au volant lors de l’accident impliquant l’ex-joueur des Canadiens de Montréal Zack Kassian, en octobre 2015.

La jeune femme de 21 ans devra comparaître devant un juge de la chambre criminelle le 7 février prochain à Montréal, selon ce qu’a rapporté le Journal de Montréal, mercredi.

De Courcy-Ireland fait face à deux chefs d’accusation. Kassian a été blessé dans l’accident, selon la poursuite intentée pendant le temps des Fêtes.

Les détails du Journal de Montréal

La Montréalaise fait déjà face à une poursuite civile de 82 000 $ entamée par le Roi du camion pour les dommages causés au F-350 qu’elle conduisait. Le concessionnaire de véhicules usagés situé à St-Eustache avait prêté ce camion à Kassian une semaine avant l’incident. L’attaquant, aujourd’hui à l’emploi des Oilers d’Edmonton, est également visé par la poursuite.

Le camion a percuté un arbre vers 6 h le 4 octobre, à l’angle de l’avenue Clanranald et du chemin de la Côte-Saint-Luc, dans l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

Le grand ailier, la conductrice et une autre jeune femme qui les accompagnait ont été transportés à l’Hôpital général de Montréal. Kassian a eu le nez et un pied fracturé lors de l’impact.

L’athlète de 25 ans avait suivi une cure de désintoxication après la collision et n’a jamais eu l’occasion de porter l’uniforme des Canadiens après avoir été acquis des Canucks de Vancouver en retour de Brandon Prust.

Les Oilers ont offert une seconde chance à Kassian, chance qu’il a saisie. L’Ontarien a signé un contrat d’un an d’une valeur de 1,5 million $ à l’été 2016 et totalise 10 points en 40 rencontres cette saison à Edmonton en tant que joueur de soutien.