Coupe Memorial 2016

Les Knights remportent la Coupe Memorial!

Publié | Mis à jour

Matthew Tkachuk a déjoué le gardien Chase Marchand durant la période de prolongation et les Knights de London ont remporté la 98e édition de la Coupe Memorial, à l’aide d’une victoire de 3-2 devant les Huskies de Rouyn-Noranda, dimanche après-midi, au Centrim de Red Deer, en Alberta.

La rencontre était présentée sur les ondes de TVA Sports.

À voir :

Christian Dvorak avait enfilé le but égalisateur au profit des Knights avec 4 m 11 s au cadran à la troisième période. Pour Tkachuk, il s’agissait de son deuxième but du match. Au début de la prolongation, le numéro 7 avait obtenu trois chances en or de mettre fin au duel. Blessé au genou vers la fin de la deuxième période, le défenseur Philippe Myers n’est pas revenu dans la bataille par la suite.

Les Knights qui en étaient à leur quatrième participation au tournoi depuis cinq ans, mettent finalement le grappin sur le gros trophée. Il s’agit de la deuxième coupe remportée par cette organisation, la précédente fut en 2005 aux dépens de l’Océanic de Rimouski.

Jeu sans pause

Les séquences prolongées sans arrêt de jeu ont été plus nombreuses que les chances de compter durant la première période et les Knights ont bourdonné durant leur seul épisode à cinq contre quatre.

Une punition appelée contre Gabriel Fontaine l’auteur d’une mise en échec percutante sur Owen MacDonald. Mitch Marner a raté une ouverture béante et Chase Marchand a réalisé quelques arrêts inspirés aux dépens de la redoutable offensive des champions de l’OHL. À l’autre bout de la patinoire, Tyler Parsons a brandi sa grosse mitaine à quelques occasions pour capter des lancers bien cadrés.

Marchand solide

Les Knights ont bénéficié d’une deuxième supériorité numérique à la 25e minute quand A.J. Greer a abusé de rudesse contre Max Jones. J.J. Piccinich croyait bien avoir le premier but de son équipe sur le bout de sa palette, mais le déplacement rapide de Chase Marchand a colmaté la brèche. Le gardien des Huskies a récidivé quand il a frustré Aaron Berisha à bout portant.

Martins Dzierkals a ensuite raté une belle occasion en zone ontarienne et en relance, Marner a repéré Tkachuk qui croisait dans l’enclave. Ce dernier a habilement redirigé le tir-passe de son coéquipier dans le plafond du filet.
Les Knights n’ont guère célébré longtemps cette réussite. Quinze secondes plus tard, Francis Perron, bien campé devant le filet, a trompé la vigilance de Parsons.

London a de nouveau lancé son attaque massive dans la mêlée. Sans succès.

Avec deux minutes à égrener dans la deuxième, Myers s’est écroulé en zone ennemie après, apparemment, s’être tordu un genou. Le géant est rentré à son banc avec l’aide de coéquipiers. Les Huskies ont finalement obtenu un premier avantage numérique avec une minute à jouer en période.

Une première au tournoi

Marchand a de nouveau sauvé les meubles en début de troisième quand il a refusé de céder durant une charge à quatre contre un des Knights.

À l’autre extrémité de la patinoire, Parsons a volé un but à Antoine Waked à l’aide de sa mitaine et il s’est ensuite chargé d’expulser la rondelle de son demi-cercle.

Les Huskies ont pris les devants à 9 minutes 13. Jérémy Lauzon a lobé la rondelle au centre de la patinoire, Alexandre Fortin l’a récupérée avant de repérer Julien Nantel son sur flanc gauche.

Rouyn-Noranda a ensuite joué avec le feu. Greer a d’abord été sanctionné pour avoir retardé la partie. Les Québécois avaient presque expié cette faute quand Gabriel Fontaine a servi un double-échec au visage de Tkachuk. Après un caucus de zèbres qui a sans doute paru interminable à l’entraineur Gilles Bouchard, Fontaine s’en est bien tiré avec mineure.

Incapables de secouer les filets durant ce cinquième avantage numérique de la journée, les Knights n’ont pas lâché. Avec quelque cinq minutes à la période, Aaron Berisha a alimenté Dvorak qui a soulevé la noire derrière le gardien des Huskies.

Durant la dernière minute, les Huskies ont donné deux fois la rondelle à Marner dans l’enclave. Le 93 n’a pu en profiter.