Basketball

L’Université Villanova, nouvelle reine de la NCAA

Publié | Mis à jour

Kris Jenkins a réalisé un panier de trois points au son de la sirène à la fin de la deuxième demie, offrant une victoire dramatique de 77-74 aux Wildcats de Villanova contre les Tar Heels de l’Université North Carolina, en finale du «March Madness», lundi soir à Houston.

Les vainqueurs ont ainsi savouré le troisième titre national de leur histoire. La dernière fois que l’équipe avait enlevé le championnat du basketball universitaire américain remontait à 1985. Du côté des perdants, ils comptent toujours cinq gains au match ultime.

Les derniers moments de l’affrontement ont été plutôt spectaculaires. Villanova croyait s’en tirer en vertu d’une avance de 74-71, mais Marcus Paige a touché la cible avec un lointain tir pour créer l’impasse avec 4,7 secondes à écouler. Toutefois, sur la remise au jeu suivante, les éventuels vainqueurs ont répliqué de la même façon. Même avec un rival à ses trousses, Jenkins s’est élancé pour décocher un lancer du bout des pieds – également en provenance de l’extérieur de l’arc - qui a atterri dans le panier, semant l’hystérie parmi ses coéquipiers.

Deuxièmes têtes de série de la région Sud au début de la compétition, les Wildcats tiraient de l’arrière 39-34 à la mi-temps avant de dominer par huit points pendant le second engagement.

Phil Booth a dirigé l’attaque des gagnants avec 20 points, contre 16 et 14 pour Ryan Arcidiacono et Jenkins. Josh Hart en a obtenu 12.

Du côté des perdants, Paige et Joel Berry ont totalisé respectivement 21 et 20 points, tandis que Brice Johnson en a accumulé 14.