Crédit : COURTOISIE

Red Bull Crashed Ice

Chouinard au Red Bull Crashed Ice de St. Paul

Publié | Mis à jour

La destination n’est peut-être pas la plus exotique, mais le premier voyage que Jeanne Chouinard fera seule sera sans doute mémorable.

Jeudi, la jeune athlète quittera Montréal en avion, en direction de St. Paul, au Minnesota. À seulement 17 ans, elle prendra part aux qualifications de la dernière épreuve du Red Bull Crashed Ice de la saison, le lendemain de son arrivée, dans l’espoir d’être en piste samedi soir.

Après avoir remporté la Coupe Riders de Sherbrooke l’an passé, Chouinard a continué d’impressionner cette année, réussissant des troisièmes places à ses deux sorties sur les pentes glacées. Si l’on fait le compte, cela représente trois podiums en autant de courses.

En fait, Chouinard impressionne tant que le directeur du Red Bull Crashed Ice Christian Papillon a fait des démarches pour qu’elle soit à St. Paul.

«Je n’étais pas du tout au courant des démarches! Mais je suis vraiment contente», raconte Chouinard, qui espérait prendre part à des épreuves du circuit l’an prochain, quand elle aura atteint la majorité.

Une étape à la fois

L’an dernier, Chouinard avait bien failli prendre part à l’épreuve d’Edmonton après sa victoire à Sherbrooke, sauf qu’en raison de son âge, elle n’avait finalement pas pu y être. La deuxième fois sera la bonne.

Mais la Sherbrookoise ne se fixe pas d’objectifs trop élevés. La hockeyeuse ne s’entraîne pas réellement pour ce type de compétition, contrairement à la plupart des athlètes sur le circuit Red Bull Crashed Ice.

Pour se qualifier pour l’étape finale le samedi, elle devra terminer parmi les 16 premières patineuses.

«Et après, on verra bien!» résume-t-elle, ajoutant qu’elle commencera éventuellement à s’entraîner pour des épreuves du genre en prévision de la prochaine saison.