Football

Les Thunderbirds affronteront les Carabins

Publié | Mis à jour

Les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) seront de retour au PEPS de l’Université Laval pour une deuxième fois cette saison.

Après une victoire de 41-16 face au Rouge et Or de l’Université Laval en match présaison, les Thunderbirds ont mérité leur billet pour la Coupe Vanier en disposant sous la pluie des X Men de St-Francis Xavier par la marque de 36-9 pour enlever les honneurs de la Coupe Uteck. Les T-Birds auront rendez-vous avec les Carabins de l’Université de Montréal, samedi prochain, à Québec.

«Après le match présaison, je ne m’attendais pas à revenir à Québec à la fin novembre, a mentionné l’entraîneur-chef Blake Nill. Je ne pensais pas participer aux séries dans l’Ouest. C’est incroyable ce qu’on a réalisé. On a défié toute logique en allant battre l’équipe numéro un au pays sur la route en finale de conférence.»

«C’est inimaginable ce que nos jeunes ont accompli, de poursuivre Nill. Les gars ont fait preuve de résilience et d’une très grande volonté. J’ai déjà dirigé des équipes plus rapides, plus fortes, avec plus de joueurs étoiles et plus de gars qui ont atteint les rangs professionnels sans obtenir les mêmes succès. Je savais que nous avions certains ingrédients pour former une équipe spéciale, mais il y avait certaines interrogations.»

Les Thunderbirds prendront part à la Coupe Vanier pour la première fois depuis 1997 alors qu’ils avaient disposé des Gee Gees d’Ottawa au pointage de 39-23 à Toronto. Leurs deux autres titres ont été remportés en 1982 et 1986.

Quant à Nill, il en sera à sa huitième participation à la rencontre ultime, ayant remporté le titre en 2001 et 2002 avec les Huskies de Saint Mary’s.

Même si la défensive des X Men a bien résisté en première demie, les Thunderbirds ont été en parfait en contrôle malgré trois revirements dans les 30 premières minutes. On attendait le quart-arrière Michael O’Connor, mais c’est le porteur de ballon Brandon Deschamps qui a causé des ennuis aux X Men qui atteignaient le carré d’as pour la première fois depuis 1996.

Deschamps a reçu le titre de joueur par excellence du match. Il a amassé 120 verges et un touché en 20 courses et ajouté 50 verges avec trois réceptions.

O’Connor a quand même bien fait en complétant 21 de ses 31 passes pour 272 verges. Il a lancé deux passes de touché.