LNH

Gionta à l'amende pour un coup vicieux

Publié | Mis à jour

Le défenseur des Stars de Dallas Jason Demers s’est vu imposer une suspension de deux matchs par le préfet de discipline de la Ligue nationale de hockey (LNH), Stéphane Quintal, vendredi.

Le Québécois a donné un coup de coude à l’attaquant des Penguins de Pittsburgh Nick Bonino, jeudi, en troisième période. Les Stars l’ont finalement emporté au compte de 4-1.

Tentant de protéger la rondelle dans le coin de la patinoire, Demers a frappé son rival à la tête.

L’ancien des Sharks de San Jose sera aussi privé de 36 559,14 $ en salaire.

Demers a récolté un but et trois mentions d’aide en sept parties cette saison.

Stephen Gionta s’en tire bien

L’attaquant des Devils du New Jersey Stephen Gionta a quant à lui reçu une amende de 2285 $.

L’Américain a dardé le défenseur des Sénateurs d’Ottawa Mark Borowiecki jeudi dans une victoire de 5-4.

Gionta a reçu une pénalité de cinq minutes et une inconduite de partie sur la séquence, survenue en fin de deuxième période. Celui-ci tentait de répliquer à un coup porté par Borowiecki quelques instants auparavant.

L’ailier droit n’a amassé aucun point en sept rencontres depuis le début du calendrier régulier.

De son côté, Raffi Torres, des Sharks de San Jose, avait reçu une punition de 41 matchs lors du calendrier préparatoire après avoir asséné un coup dangereux à la tête de Jakob Silfverberg, des Ducks d’Anaheim.