Crédit : PIERRE-PAUL POULIN/LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

Canadiens

La nouvelle place des Canadiens se dévoile

Publié | Mis à jour

L’ancien défenseur du Canadien Guy Lapointe était bien fier de voir son chandail, le numéro 5 sur une plaque commémorative, qui s’élève fièrement sur la nouvelle place des Canadiens inaugurée jeudi.

Le nouveau lieu de commémoration des Glorieux remplace la place du Centenaire démantelée en 2012 pour la construction de la Tour des Canadiens, un complexe de 48 étages.

«Je n’aurais même pas pu imaginer qu’un jour ça pourrait arriver. C’est extraordinaire», a soufflé Guy Lapointe, 18e joueur du CH dont le chandail a été retiré.

Ce dernier reconnaît avoir côtoyé au fil de sa carrière de bons joueurs et instructeurs qui l’ont aidé à améliorer ses performances.

«J’ai beaucoup de fierté aujourd’hui, ce qui me rappelle l'époque où je portais le chandail du CH, avec fierté et joie. On nous a appris à être une famille et jouer en équipe, à avoir de bonnes relations avec les partisans», soutient celui qui devait assister jeudi soir au premier match de la saison du Tricolore à domicile.

«Je leur souhaite d’avoir du succès, mais surtout de conquérir la coupe, a indiqué Lapointe. Ils ont le talent et peuvent y parvenir. Comme je le dis souvent, c’est un long marathon, mais c’est un moment inoubliable.»

Lieu de patrimoine, de rassemblement

La nouvelle place des Canadiens est également un point de rassemblement où trônent 18 plaques commémoratives à l’effigie de joueurs dont le chandail a été retiré de même que 20 000 briques sur le sol au nom de partisans. Elle rend hommage aussi aux 100 plus grands moments de l’histoire des Canadiens.

Les quatre statues de bronze des légendes Howie Morenz, Maurice Richard, Jean Béliveau et Guy Lafleur ont ainsi retrouvé une place de choix sur la place des Canadiens.