Expédition faune

Réserve faunique La Vérendrye : le royaume du doré

Stéphane Gosselin / TVA Sports

Publié | Mis à jour

C’est bien connu des pêcheurs de doré, la réserve faunique La Vérendrye est depuis des décennies considérées comme un paradis de pêche au doré.

Avec ses 4000 lacs et deux grands réservoirs, soit le Dozois et le Cabonga, tout le monde y trouve son compte autant avec l’offre de pêche au niveau du choix des plans d’eau que de l’offre d’hébergement : chalet au bord de l’eau, camping sauvage, camping avec service, etc.

Il s’agit d’une nouveauté pour cette année au Domaine qui se trouve au quart de la réserve soit à 1 heure 15 minutes au nord de Mont-Laurier et en bordure du lac Jean Péré.

Les chalets du Domaine ont tous été rénovés et déplacés tout près du lac Jean Péré à quelques mètres seulement de l’eau avec une belle plage, quai pour embarcation personnelle ou de location et tout le nécessaire pour un beau séjour entre copains ou en famille.

L’équipe d’Expédition Faune arrive d’un reportage qui sera diffusé en janvier 2016 à TVA Sports. La réputation de la réserve tient toujours le coup, nous avons fait une excellente pêche au doré en compagnie du directeur Frédéric Lussier et bien sûr de mon partenaire de chasse à l’orignal et guide professionnel de pêche dans la Réserve faunique La Vérendrye depuis qu’il est tout jeune Jimmy Lachapelle.

La technique utilisée a été celle de la pêche à la dandinette avec poisson-appât mort.

D’ailleurs, au sujet de l’utilisation des menés morts pour la pêche, elle sera totalement interdite à partir de 2017.

Qu’à cela ne tienne, il reste les sangsues qui sont très efficaces, le vers de terre, les imitations de poissons en plastique, les poissons-nageurs, etc.

En terminant, dans la réserve faunique La Vérendrye, outre le doré, la pêche du touladi (truite grise) est excellente de même que le brochet du nord et la truite mouchetée. Cette dernière se capture en début de saison dans les lacs du sud de la réserve.