Sports d'été

Le Royal en séries

Publié | Mis à jour

Le Royal de Montréal peut dire mission accomplie.

À sa deuxième saison seulement au sein de l’American Ultimate Disc League (AUDL), la seule formation professionnelle du Québec participera aux éliminatoires.

En attente du résultat de la bataille de l’Ontario, mettant aux prises le Rush de Toronto et les Outlaws d’Ottawa, les membres du Royal espéraient au moins une victoire de l’équipe de la Ville Reine afin de terminer au troisième rang de la section Est, devant Ottawa.

Le Rush a finalement signé deux gains de 30-26 et 25-19, samedi et dimanche, confortant sa suprématie au sommet du classement avec une fiche de 13-1, devant l’Empire de New York (11-3).

«On était confiant de voir Toronto l’emporter et on s’est entraîné en conséquence depuis deux semaines, a assuré Jean-Lévy Champagne, le capitaine du Royal, qui avait conclu son calendrier régulier le 5 juillet.

À Montréal

Même si Montréal (9-5) a fini derrière New York, la première rencontre éliminatoire aura lieu en sol québécois, vendredi, dès 19 h 30. Toutefois, les représentants de la Belle Province délaisseront le stade Percival-Molson – déjà occupé pour cette soirée – pour celui du Collège Saint-Jean-Vianney, dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

«Les terrains n’étaient pas disponibles à New York, a expliqué Champagne. On est donc très heureux de pouvoir disputer notre premier match en séries à la maison. Ce n’est que notre deuxième saison et nous avons fini troisièmes sur sept équipes dans l’Est et neuvièmes sur 25 formations dans la AUDL.»

Cet été, le Royal et l’Empire ont divisé les honneurs de deux duels chaudement disputés.

«Mais on va avoir l’avantage de la foule, a précisé celui qui est aussi copropriétaire de la concession québécoise. Ils ne sont pas habitués de jouer devant une foule aussi impressionnante et bruyante que la nôtre, car nous avons les meilleurs partisans!»

Objectif San Jose

Advenant une victoire du Royal sur l’Empire, Montréal affronterait Toronto dès samedi en finale de l’Est.

Puis, les demi-finales et la rencontre ultime seront présentées à San Jose, chez les champions en titre, les 8 et 9 août.

La partie de vendredi sera d’ailleurs rediffusée sur les ondes de TVA Sports, un partenariat qui sourit aux Royal depuis quelques semaines déjà.

«On est très content. C’est incroyable pour notre visibilité, c’est assez fantastique!, a lancé Champagne. Tout le monde nous en parle.»