Expédition faune

Place au doré

Stéphane Gosselin

Publié | Mis à jour

Le doré est sans contredit le poisson le plus apprécié pour le goût de sa chair qui est vraiment bonne.

En début de saison, recherchez les entrées d’eau de votre lac ou réservoir préféré, si ça ne fonctionne pas à l’embouchure, ratissez un peu plus large, et ce, de plus en plus pour atteindre une profondeur jusqu’à 10 mètres.

La majorité des dorés en fin de fraye vont retourner dans les rivières où ils ont déposé leurs œufs, mais pour une courte durée. Il faut être là au bon moment. La plupart du temps les gros géniteurs seront passés, mais il y en a des plus petits qui reviennent régulièrement.

Pour ma part, je travaille avec un hameçon avec tête plomber accompagné d’une sangsue et d'une bonne exploration du fond au sonar.

Il existe plusieurs façons de prendre du doré, elles sont toutes bonnes selon de temps de l’année. L’important, c’est d'y croire, avoir confiance, avoir également une bonne connaissance du plan d’eau et un peu de chance.