Expédition faune

Omble de fontaine

Stéphane Gosselin

Publié | Mis à jour

L’omble de fontaine se nomme de plusieurs façons : truite mouchetée, truite de ruisseau et truite saumonée.

Sa popularité au Québec n’est plus à faire de par sa voracité. Le régime alimentaire de l’omble de fontaine est extrêmement varié : vers, sangsues, mollusques, insectes, araignées et petits poissons. Même les grenouilles et les souris font partie de son alimentation.

À partir du moment où vous connaissez la diète de l’omble de fontaine dans votre lac préféré, utilisez les leurres appropriés selon la saison et la température de l’eau.

Ce qui veut dire : en début de saison, essayez en eau peu profonde où les chauds rayons du soleil réchauffe l’eau rapidement. Vos chances seront meilleures avec des imitations d’insectes et de petits poissons à une vitesse de traine moyenne.

Évidemment, le bon vieux vers de terre est bon toute la saison. Il suffit de le faire descendre à la bonne profondeur selon la température de l’eau. En eau froide, si vous pêchez à la traine avec une cuillère et un lombric, n’ayez pas peur de mettre un avançon plus long 24 à 36 pouces.

Notre truite mouchetée nationale est un poisson combatif et sa chair est délicieuse. Profitez bien du début de saison et prudence sur les plans d’eaux.