Boxe

Camille Estephan réplique à Yvon Michel

Publié | Mis à jour

Le dossier du prochain duel du boxeur David Lemieux a continué de faire couler de l’encre, lundi.

Son gérant Camille Estephan a décidé de dévoiler les dessous des négociations du combat de championnat du monde de l’International Boxing Federation (IBF) des poids moyens entre son poulain et le Français Hassan N’Dam.

«Tout d’abord, le réseau HBO ne veut pas sortir du dossier, mais ses dirigeants ne sont pas prêts à risquer des milliers de dollars et qu’à la dernière minute, ils doivent tout annuler en raison d’une injonction, a expliqué le patron d’Eye of the Tiger Management, lundi, lors d’une entrevue avec “Le Journal de Montréal”. Ils ont une approche conservatrice et il faut respecter cela.»

Par l’entremise de ses avocats, Estephan a demandé à Yvon Michel d’écrire une lettre afin de rassurer les dirigeants du réseau américain sur ses réelles intentions.

«On souhaitait qu’il nous fasse une promesse qu’il ne déposerait pas d’injonction, mais il n’a pas accepté, a-t-il ajouté. Quelques jours plus tard, il a tenté de la monnayer et il a voulu qu’on lui fasse une proposition qui incluait sa poursuite.

«Il dit à qui veut bien l’entendre qu’il ne désire pas empêcher la tenue du combat Lemieux-N’Dam, mais ses paroles et ses actions ne concordent pas. Ce qu’il fait est malicieux et malhonnête. Il met ses bénéfices personnels avant ceux de la boxe au Québec.»

Prêt pour l’appel d’offres

Avec ou sans la présence de HBO, Estephan ira de l’avant dans son dossier. Les négociations se poursuivent avec le clan N’Dam qui serait très gourmand.

«On leur a fait une très bonne offre et on avait même une entente après les premiers jours avec son promoteur Michael King, a souligné Estephan. Cependant, N’Dam a refusé pour une raison que j’ignore encore.»

Il a encore bon espoir de conclure un pacte afin de tenir l’affrontement à Montréal à la fin de mai ou en juin. Si ce n’est pas le cas, les deux clans seraient conviés à un appel d’offres, le 7 avril, dans les bureaux de l’IBF au New Jersey.

Michel, qui est un promoteur affilié à cette organisation, pourrait brouiller les cartes de son homologue québécois en participant au processus.

«Cela voudrait dire que David recevrait une bonne bourse pour son combat et c’est tout ce qui m’importe. Les intérêts de mon boxeur passent avant tout, a souligné Estephan. Pour ce qui est d’Yvon Michel, je ne suis aucunement intéressé à travailler avec lui.»

Si ce scénario se matérialisait, Eye of the Tiger Management n’aurait plus le contrôle de ce qui représente le plus gros gala de sa jeune histoire. C’est également une vitrine sur le monde que cette organisation perdrait.

Au Centre Bell

Estephan aimerait bien présenter son événement au Centre Bell. Selon lui, la seule chose qui pourrait repousser son projet est la présence du Canadien en séries éliminatoires.

«Mes contacts sont déjà faits et ma date est réservée, a-t-il précisé. Il faut attendre d’avoir une entente en poche afin d’aller de l’avant.»

Si HBO ne présente pas le duel Lemieux-N’Dam, le réseau FOX aurait signifié son intérêt afin de diffuser le combat de championnat du monde sur une de ses chaînes.