Red Bull Crashed Ice

Labeaume veut ramener le Red Bull Crashed Ice à Québec

Publié | Mis à jour

Après un saut à Edmonton, en Alberta, cette année, le Red Bull Crashed Ice sera-t-il de retour à Québec en 2016?

Le maire Régis Labeaume y travaille. Il a d'ailleurs fait une proposition aux gens de Gestev, qui organise l'événement.

Son objectif: non seulement ramener l'événement à Québec, «la Monaco du Crashed Ice» selon lui, mais le greffer à d'autres activités pour créer un événement encore plus attrayant, qui s'étirerait sur une plus longue période.

«C'est-à-dire, essayer de faire un événement touristique qui fait en sorte que les gens viennent pour quelques jours. C'est très appelant, le Crashed Ice. On voudrait élargir les festivités pour vraiment avoir plus de gens qui viennent. On travaille là-dessus», a-t-il expliqué.

Président de Gestev, Patrice Drouin a justement rencontré les dirigeants de Red Bull, la semaine dernière, à Edmonton.

«On leur a dit qu'on était vraiment en mode 10e anniversaire, que la Ville était vraiment ouverte à accueillir l'événement en finale ou non, qu'on était ouverts sur les dates. (...) On se jumellera aux événements proches du nôtre, plus tard, quand on saura à quel endroit on est positionnés dans le calendrier», a dit M. Drouin.

Red Bull doit décider dans les semaines à venir si Québec fera partie de son calendrier 2016.