Photo : Georges St-Pierre Crédit : Capture d'écran TVA Sports

 

UFC

GSP plus gros que jamais

Publié | Mis à jour

Georges St-Pierre n’a jamais été aussi gros. Ça se voit à l’œil nu.

Le combattant québécois pèse environ 200 lb, alors qu’avant, il tournait plus autour des 190 lb à son plus lourd.

À voir et à lire également

Non, la pause de St-Pierre depuis quelques mois ne l’a pas rendu plus négligent.

C’est du muscle. GSP prend ses précautions. Il n’a pas encore pris de décision quant à un éventuel retour au sein de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), mais s’il reprend un jour la compétition, il voudra être à la hauteur – ou à la grosseur, plutôt – de ses adversaires.

«Si je reviens, les gars de ma catégorie sont souvent à plus de 200 lb, alors que moi, j’ai toujours été à 190 lb hors saison, a-t-il expliqué dans une entrevue avec TVA Sports, mardi. J’étais très petit pour ma catégorie.

«À cause de mon format allongé et ma longue portée, j’ai l’air plus gros, mais en réalité je suis plus léger que les autres.»

La condition numéro 1

Et St-Pierre (25-2, 8 K.-O.) ne l’admettra jamais directement, mais on se doute qu’il pense que certains des combattants de sa catégorie des mi-moyens ont grossi grâce au dopage.

Les contrôles anti-dopage sont d’ailleurs un critère absolu si l’UFC veut un jour rapatrier GSP dans ses rangs.

«Mon retour dépend de plusieurs variables que je ne contrôle pas toutes», a-t-il sous-entendu avant d’avouer à la reporter Nancy Audet qu’il ne montera pas dans l’Octogone sans que son adversaire ne soit testé – tout comme lui.

«Oui, ce serait une condition. Je crois que la question des tests anti-dopage a progressé un peu, mais ce n’est pas encore au niveau où je voudrais que ce soit. J’aimerais un programme comme aux Jeux olympiques.

«Certains gens ne veulent pas l’admettre, mais il y a un très grave problème de dopage avec notre sport. C’est pour la sécurité des combattants et pour l’éthique que je veux ça.»

Se battre pour soi-même

C’est dit. Pas d’amélioration significative du programme anti-dopage de l’UFC, pas de retour de GSP.

Cependant, ce seul aspect ne déterminera pas si St-Pierre effectuera un retour pour tenter de recouvrer sa ceinture ou s’il prendra sa retraite.

Effectivement, l’athlète de 33 ans a récemment commencé une longue convalescence de six mois à la suite d’une opération pour réparer une déchirure ligamentaire dans le genou gauche; la même blessure qu’il avait subie au genou droit et l’avait tenu sur le carreau en 2011 et en 2012.

«Tout dépend de comment je me sens avec moi-même, de mes grands projets dont je ne peux pas parler, du timing

«Avant mon hiatus, j’avais perdu le goût de la compétition. J’allais à l’entraînement parce que que je le devais, pas parce que je le voulais. Maintenant, je me sens bien parce que je ne suis plus celui que tout le monde regarde. Je passe sous le radar. Je me sens libre.

«Je ne sens pas que j’ai quelque chose à prouver. Si je reviens, c’est parce que je veux le faire. Après tant d’années de compétition, d’attentes, de stress et de critique, parfois tu perds la flamme.​»


UFC

Partager
Partager
Partager

Aubin-Mercier, le visage du succès

07 octobre

 

À quelques secondes de réussir sa soumission aux dépens de Jake Lindsey, Olivier Aubin-Mercier a esquissé un énorme sourire.

Partager
Exclusif
Partager
Partager
MMA: UFC 178-Cote vs Thompson

Thompson vient à bout de Côté

28 septembre

 

L’Américain Stephen Thompson (10-1 MMA, 5-1 UFC) a eu besoin de trois rounds complets pour venir à bout du Québécois Patrick Côté (20-9 MMA, 7-9 UFC).

Partager
Partager
Partager

UFC Fight Night : Jacare soumet Mousasi

06 septembre

 

Dominant de bout en bout, Ronaldo «Jacare» Souza a soumis Gerard Mousasi par soumission, vendredi à l’UFC Fight Night 50, au Foxwooods Resort Casino du Connecticut.

Partager

Côté se rapproche du but

31 août

 

Patrick Côté a 34 ans et a surmonté un grand nombre d’obstacles en Ultimate Fighting Championship (UFC) jusqu’à maintenant, mais force est de constater que le Québécois est de nouveau sur la route d’un combat de championnat du monde.

Partager
Partager