Photo : Yves Ulysse fils Crédit : Agence QMI

Boxe

Ulysse, le dernier venu d’InterBox

Publié | Mis à jour

Yves Ulysse fils était excité comme un gamin à l’approche de Noël, lundi matin.

Le boxeur de 25 ans a signé son premier contrat professionnel alors qu’il s’est associé avec InterBox.

«Je n’ai pas de mots pour expliquer ce que je ressens, a souligné Ulysse fils. Je n’ai jamais été aussi content.

«Je voulais faire partie de l’histoire avec les Pascal, Bute, Stevenson et les autres.»

Le directeur technique d’InterBox Stéphan Larouche croit qu’il a mis la main sur un joyau.

«Il est mobile, rapide et dynamique», a-t-il souligné.

Un naturel

Depuis un an, Ulysse fils s’entraîne avec les autres membres de l’équipe de conditionnement physique d’InterBox.

Quand il a décidé de dire adieu à sa carrière amateur, il savait donc vers qui se tourner.

«J’ai reçu leur offre et j’ai pris un recul et j’ai dit: wow!

«On avait déjà un lien de famille et je considère Lucian (Bute) comme un grand frère. Il m’aide à prévenir les embûches.

«Quant à Stéphan, il a dirigé cinq champions du monde. J’aimerais bien être le sixième.»

Des éloges

Celui qui a participé aux derniers championnats mondiaux de boxe amateur a été fort bien accueilli par la famille de la boxe professionnelle.

De Jean Bédard à Lucian Bute, en passant par Marc Ramsay et Jean Pascal, ils ont salué son arrivée dans la cour des grands.

«Je l’ai vu progresser chez les amateurs, a raconté Pascal par Skype. C’est un petit Haïtien bourré de talent.»

Un premier test

Ulysse, qui évoluera dans la catégorie des super-légers à 140 ou 145 lb, n’aura pas le temps de festoyer trop longtemps.

Il sera en action dès le 18 janvier, alors qu’il se battra en sous-carte du combat Pascal-Bute.

Pour le moment, l’identité de son premier adversaire n’est pas encore connue. Le tout devrait se régler dans les prochains jours.