Photo : Mario Tremblay Crédit : Agence QMI

 

Canadiens

Mario Tremblay arrêté pour alcool au volant

Publié | Mis à jour

L’ancien joueur et entraîneur de hockey Mario Tremblay a été épinglé pour alcool au volant, a appris l’Agence QMI.

Celui qui a été entraîneur du Canadien de Montréal de 1995 à 1997 fait face à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies et d’avoir refusé de souffler dans l’appareil de détection d’alcool.

Son arrestation est survenue le 25 janvier dernier, à Mascouche, mais ce n’est que récemment qu’il a soumis un plaidoyer de non culpabilité en cour municipale.

Selon l’acte d’accusation déposée contre Tremblay, dont l’Agence QMI a obtenu copie, le 25 janvier dernier, «vers 22h09, [l’accusé] a illégalement conduit un véhicule à moteur de marque Toyota Venza 2013 […] alors que sa capacité de conduire ce véhicule était affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue».

«Le 18 juin, Mario Tremblay a plaidé non coupable aux deux accusations qui pèsent contre lui», a précisé la procureure de la Ville de Mascouche, Me Caroline Charron.

La prochaine étape des procédures pour Mario Tremblay a été fixée au 28 août, à la Cour municipale de Mascouche. Les deux parties devraient alors s’entendre sur la date à laquelle commencera son procès.

Mario Tremblay a été l’ailier droit des Canadiens de Montréal de 1974 à 1986, avant de prendre sa retraite de la Ligue nationale de hockey. Il a remporté la coupe Stanley à cinq reprises avec le Tricolore.


Canadiens

Partager
Partager

Eric Tangradi doit saisir sa chance

hier à 18h47

 

Lorsqu’il a reçu l’appel de la direction des Canadiens de Montréal, Eric Tangradi a ressenti une grande joie, mais aussi un énorme soulagement.

Partager
Partager

Subban rend hommage à Quinn

hier à 15h56

 

Pat Quinn n’a dirigé P.K. Subban que quelques semaines, mais il a laissé son empreinte dans la vie du jeune homme et de ses coéquipiers.

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager

Dons et sourires

25 novembre

 

Le Canadien de Montréal a tenu sa 33e collecte de sang, mardi, et les partisans y ont fait d’une pierre deux coups.

Partager
Partager
Partager