Photo : Michael Cammalleri Crédit : Darren Makowichuk/Agence QMI

 

LNH

La reconstruction n’effraie pas Cammalleri

Publié | Mis à jour

La reconstruction en cours à Calgary n’effraie pas Michael Cammalleri. Au contraire.

L’attaquant des Flames se dit «optimiste» et «fébrile» à l’approche de la prochaine saison.

«Le directeur général Jay Feaster a effectué plusieurs transactions pour ajouter de la profondeur à notre équipe. La prochaine année s’annonce bien», a indiqué Cammalleri mardi en marge d’un camp d’entraînement organisé par la compagnie de boissons énergisantes BioSteel.

«J’ai hâte de rencontrer les nouveaux venus et de voir comment nous pourrons créer une chimie entre nous. J’ai d’ailleurs eu la chance de patiner avec Sean Monahan (le premier choix des Flames au dernier repêchage) plus tôt cet été.»

Maintenant âgé de 31 ans, Cammalleri agira comme vétéran dans ce jeune groupe. Il ne croit cependant pas que son rôle a changé pour autant.

«Je ne crois pas que mon rôle a beaucoup changé, a-t-il soutenu. Je veux toutefois servir d’exemple et incarner la culture que les Flames veulent implanter. Je veux être le meilleur joueur possible sur la glace, pour le bien de l’équipe.

«En tant que joueurs, notre travail est de rendre l’équipe la meilleure possible et d’obtenir des résultats.»

La saison dernière, les Flames ont terminé en 13e place dans l’Association de l’Ouest avec une récolte de 42 points.

Cammalleri, lui, n’a pas déçu. Il a amassé 32 points (13 buts, 19 aides) en 44 matchs.