Maxim Lapierre

Photo : Maxim Lapierre Crédit : Capture d'écran / TVA Sports

 

LNH

«J'ai tout fait pour revenir avec le CH» -Lapierre

Publié | Mis à jour

Maxim Lapierre avait le Canadien de Montréal en tête. Mais l'inverse n'était pas vrai.

L'ancien du Tricolore a bien tenté de revenir avec sa première équipe cet été, alors qu'il était joueur autonome sans compensation.

Il a même demandé à son agent de contacter la direction, mais le directeur général Marc Bergevin ne voyait probablement pas de place dans sa formation pour l'attaquant.

«J'ai tout fait pour revenir avec le Canadien, mais je ne figurais pas dans leurs plans», a-t-il dit aux médias présents à l'École de hockey Lapierre-Latendresse.

Après avoir jonglé avec deux offres, le Québécois a finalement accepté un contrat d'une valeur de 2,2 millions $ avec les Blues de St. Louis dès l'ouverture du marché le 5 juillet.  

«La chance de gagner la coupe Stanley a fait pencher la balance», a-t-il précisé.

Le Québécois de 28 ans en sera à une troisième formation de l'Ouest depuis qu'il est passé du CH aux Ducks d'Anaheim en 2010.

Depuis trois ans, il endossait l'uniforme des Canucks de Vancouver. Cette année, il a amassé 10 points en 48 rencontres.

Choix de deuxième tour (61e au total) du Canadien en 2003, Lapierre a récolté 113 points en 463 matchs.


LNH

Partager
Partager
Les «Ice Girls» de Philadelphie.

Les «Ice Girls» de retour à Philadelphie

aujourd'hui à 11h35

 

Les Flyers de Philadelphie sont revenus sur leur décision: ce sont à nouveau des «Ice Girls» qui s’occuperont du nettoyage de la patinoire.

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager

«J’étais un peu nerveux» -Quintal

aujourd'hui à 09h51

 

Stéphane Quintal s'est adressé aux gouverneurs pour la première fois depuis qu'il a été nommé directeur de la sécurité des joueurs.

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
NHL: Preseason-Ottawa Senators at Toronto Maple Leafs

Michalek veut impressionner

hier à 10h47

 

Milan Michalek a décidé d’être fidèle aux Sénateurs, et ce, même s’il aurait gagné plus d’argent ailleurs.

Partager