Photo : Jaromir Jagr Crédit : REUTERS/Brian Snyder © Thomson Reuters 2013

 

Canadiens

«Jaromir a toujours voulu jouer à Montréal»

Publié | Mis à jour

Le vieux rêve de voir Jaromir Jagr endosser la Sainte-Flanelle et former un duo redoutable avec son compatriote tchèque Tomas Plekanec pourrait enfin se concrétiser. 

L’agent de Jagr, Petr Svoboda, confirme que le huitième meilleur pointeur de l’histoire de la Ligue nationale de hockey est en discussion avec le Canadien de Montréal dans l’espoir d’y passer la prochaine campagne.

À LIRE AUSSI : Bergevin aux aguets

«Jaromir a toujours voulu jouer à Montréal, a insisté l’agent. Nous avons discuté avec Marc Bergevin hier. L’intérêt est réciproque, mais la décision appartient maintenant au Canadien.»

Svoboda, lui-même un ancien porte-couleur du Tricolore entre 1984 et 1992, n’a d’ailleurs que des bons mots à dire au sujet de Montréal.

«C’est sans doute le meilleur marché de hockey», a dit l’ex-défenseur, qui a brandi la coupe Stanley avec le Canadien en 1986.

Pour en revenir à Jagr, l’attaquant étoile a bien paru malgré ses 41 ans, la saison dernière. En 45 rencontres avec les Stars de Dallas et les Bruins de Boston, le vétéran de 19 saisons a enfilé 16 buts et terminé la campagne avec 35 points.

Ses séries avec les Bruins ont été plus difficiles. Il n’a pas marqué de but et a récolté 10 aides en 22 matchs éliminatoires. Lui et son équipe ont échoué en finale contre les Blackhawks de Chicago.

Court terme

Jagr est à la recherche d’un contrat d’une seule saison. Il a été très impressionné par la saison du Canadien et le travail accompli par Bergevin.

«Jaromir a aimé ce qu’il a vu de Montréal, cette année. Il aimerait bien contribuer aux succès de l'équipe, a indiqué Svoboda avec prudence, étant donné la récente signature de Daniel Brière pour deux ans et 8 millions $.

«Le Canadien a clairement un plan. Il va dans la bonne direction.»

Svoboda s’attend à discuter avec la haute direction du Canadien au cours des prochains jours. 

D’ici là, il continue de s’entretenir «avec quelques équipes».

«Nous ne sommes pas pressés. Jaromir prendra le temps qu’il faut pour prendre une décision.»


Canadiens

Therrien ne veut pas trop en dire

hier à 14h40

 

Michel Therrien a caché son jeu à la perfection. Il n’a dévoilé aucun secret d’État sur les dernières batailles au camp des Canadiens.

Partager
Partager
Partager
Partager

Des batailles à venir

29 septembre

 

Au moins 11 joueurs devront quitter le camp d'entraînement au cours des prochains jours.

Partager
Partager
Partager
Partager

À voir : Holtby le comédien

28 septembre

 

Braden Holtby a-t-il suivi des cours de théâtre au cours de l'été? Une chose est certaine, c’est qu’il est doué…

Partager

Sekac : peu importe le trio

27 septembre

 

Jiri Sekac n’arrêtera pas de courir même si de moins en moins de kilomètres le séparent de sa destination finale et souhaitée, Montréal.

Partager

Les pièces tombent

27 septembre

 

Samedi, Michel Therrien a dessiné un portrait encore plus clair de sa formation probable pour le début de la saison.

Partager

Toujours parfaits!

27 septembre

 

Les Canadiens ont gagné un troisième match en trois sorties, cette fois à Québec contre l'Avalanche.

Partager