Photo : Valeri Nichushkin au camp d'évaluation de la LNH. Crédit : Agence QMI

 

LNH

Nichushkin : la grande ligue ou la Russie

Publié | Mis à jour

Le Russe Valeri Nichushkin est clair: il veut jouer dans la Ligue nationale de hockey (LNH) l’an prochain ou il retournera dans la Ligue continentale de hockey (KHL).

Par l’entremise de son interprète, l’attaquant russe, dont le contrat avec le Traktor de Chelyabinsk, dans la KHL, s’est terminé à la fin de la saison, a réitéré son intention de traverser en Amérique du Nord l’an prochain.

Toutefois, si l’équipe qui le repêche ne lui fait pas une place dans sa formation, il ne se rapportera ni au club-école ni à une formation de la Ligue canadienne.

«Je comprends la situation des joueurs russes. Plusieurs disent vouloir jouer dans la LNH, mais finalement ne viennent jamais. J’ai essayé de convaincre les équipes de mon intérêt à jouer en Amérique l’an prochain.

«Toutefois, c’est la LNH ou la KHL pour moi. Je n’ai pas l’intention de jouer dans la Ligue américaine.»

Un Evgeni Malkin?

Son nom est de plus en plus mentionné parmi ceux des joueurs pouvant percer le top 5.

Certaines comparaisons ont même été établies entre lui et son compatriote Evgeni Malkin.

«Je comprends que j’attire l’attention, a-t-il admis. Je suis simplement heureux d’être ici. C’est pendant la journée du repêchage qu’on verra vraiment qui est le meilleur. Chose certaine, je sais que je suis prêt à jouer dans la LNH l’an prochain.»

Barkov est prêt

Meilleur espoir européen au prochain repêchage, Aleksander Barkov croit également en ses chances de jouer dans la LNH dès l’an prochain.

Le Finlandais de 17 ans a passé les deux dernières campagnes à jouer contre des joueurs ayant parfois deux fois son âge dans la Ligue élite de Finlande. «Dans la LNH, tu joues contre des joueurs plus vieux. Mes deux années en Finlande m’ont formé.»