Photo : Philippe Lecavalier Crédit : Capture d'écran TVA Sports

 

LNH

Les tests, pas si importants

Publié | Mis à jour

Les tests physiques qui ont eu lieu vendredi à Toronto, dans le cadre du repêchage de la Ligue nationale de hockey, sont-ils vraiment importants?

Les trois meilleurs espoirs, Jonathan Drouin, Nathan MacKinnon et Seth Jones n’y ont pas participé.

«Je dirais que 95% de la décision d’une équipe est basée sur ce qu’ils voient sur la glace auparavant, a mentionné l’agent de joueurs Philippe Lecavalier, à la chaîne TVA Sports.

«Les tests sont plutôt utiles pour apprendre à connaître les joueurs, leur personnalité et savoir s’ils peuvent être utilisés pour de la promotion.»

Est-ce qu’une bonne entrevue jumelée à de bons tests physique pour avoir un impact sur le rang de sélection d’un joueur?

«Pas vraiment, à moins que les résultats soient catastrophiques, a-t-il poursuivi. Le contraire est aussi vrai si une équipe hésite entre deux joueurs et que l’un excelle vraiment plus que l’autre.

«La grande majorité des équipes ont déjà finalisé leurs listes avant les tests donc ça peut avoir une petite influence, mais jamais une grande.»