Photo : Ryan Tesink Crédit : Agence QMI

 

LHJMQ

Tesink : l'Armada recevra une compensation

Publié | Mis à jour

Le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau, a rendu sa décision dans le dossier entourant l'échange de Ryan Tesink, jeudi.

L'Armada de Blainville-Boisbriand, qui avait vu Tesink rater deux mois et demi d'activités à la suite de son acquisition, recevra une forte compensation : un choix de premier tour, cinquième au total, lors du repêchage de 2014.

À LIRE AUSSI : Le cas Ryan Tesink

La transaction demeure donc en vigueur.

Ce dossier a été passablement épineux au cours de la dernière saison chez l’Armada, car le choix des Blues de St-Louis n’a pas été en mesure de jouer pendant 10 semaines après son acquisition en raison d’une blessure à une épaule.

Le directeur gérant des Sea Dogs Mike Kelly s’est fié aux rapports et opinions qu’il avait en sa possession par des spécialistes lorsqu’il a signé de bonne foi la déclaration aux fins d’échange le 2 janvier dernier.

Sur ce point, le commissaire est d’opinion que l’intégrité des Sea Dogs de Saint John ne peut être mise en doute et qu’il s’agit d’un précédent dans l’histoire de la LHJMQ.

Il est par ailleurs vrai que le formulaire «déclaration pour fins d’échange» peut laisser matière à interprétation et devrait faire l’objet d’une révision et même amener la ligue, éventuellement, à introduire de nouvelles dispositions règlementaires à l’obligation de divulgation.

La ligue s’engage également à réévaluer sa règlementation pour éviter qu’un tel événement se reproduise et, advenant le cas, avoir un mécanisme autrement applicable.

Via son compte Twitter, l’organisation de l’Armada s’est dite satisfaite de la décision de M. Courteau.

«L'Armada de Blainville-Boisbriand est satisfaite du processus mis en place par le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, afin de régler le dossier Tesink. La plus grande préoccupation de l’équipe était l'état de santé du jeune Tesink. Les nouvelles mesures mises en place seront très positives.»