Tommy Giroux

Photo : Tommy Giroux Crédit : Agence QMI

 

LHJMQ

«Nous aurions aimé perdre de la bonne façon»

Publié | Mis à jour

Une défaite lors des séries éliminatoires de la LHJMQ est toujours spécialement difficile pour les joueurs de 20 ans. C’est encore pire lorsque la descente aux enfers de son équipe dans une série est amorcée par une défaite à la suite d’un but gagnant controversé.

C’était le cas pour l’attaquant de l’Armada de Blainville-Boisbriand Tommy Giroux, qui a vu sa carrière junior prendre abruptement fin après l’élimination de son équipe dimanche contre le Drakkar de Baie-Comeau. Il avoue que la défaite lors de la cinquième rencontre, en raison du but controversé de Valentin Zykov en prolongation, a pesé lourd sur toute l’organisation.

Rappelons que quelques secondes avant son but, Zykov était clairement hors-jeu, mais le but a tout de même été accordé. Le Drakkar en a finalement profité pour gagner la série lors du match suivant, à Boisbriand.

«C’est certain que c’est difficile à accepter, a admis Giroux à la chaîne TVA Sports, lundi. Perdre, c’est une chose, mais nous aurions aimé le faire de la bonne façon et de savoir que l’équipe adverse ait marqué lorsqu’il n’y avait pas de hors-jeu. Je ne suis pas certain que les joueurs du Drakkar étaient vraiment fiers d’avoir gagné de la sorte, même s’ils l’ont probablement mérité et qu’ils auraient peut-être quand même gagné.»

Le directeur général de l’Armada, Joël Bouchard, avait déjà avoué que cet événement ainsi que la bagarre générale qui a éclaté lors de la quatrième rencontre ont fait en sorte que la formation des Laurentides a perdu le rythme de la série. Giroux abonde dans le même sens.

«Lorsque nous avons surmonté le retard de 2-0 dans la série, nous avions repris le rythme, a-t-il mentionné. Nous patinions, nous étions bons et nous avions repris nos bonnes habitudes. La bagarre générale et le hors-jeu nous ont cassé les jambes.»

Une dernière chance à 20 ans

Cette élimination a été difficile à avaler pour l’attaquant qui aura 21 ans le 26 mai. Après tout, en janvier 2012, il était placé au ballottage par les Voltigeurs de Drummondville et l’Armada lui a tellement fait confiance qu’elle lui a accordé l’un des trois postes de joueur de 20 ans l'année suivante.

«J’ai terminé ma carrière à un endroit où les gens se sont bien occupés de moi, l’Armada m’a donné ma dernière chance et m’a permis de jouer dans la ligue à 20 ans», a-t-il expliqué.

«J’ai adoré mon passage dans la LHJMQ et j’ai passé de beaux moments avec les trois équipes pour lesquelles j’ai jouées. Je me suis fait beaucoup d’amis, je vais me souvenir de ça toute ma vie.»

Avec du recul, le hockeyeur originaire de Québec est heureux de la saison 2012-2013 connue par l ‘Armada.

«Les 12 dernières heures n’ont pas été faciles, a-t-il soutenu. Après tout, tu aimes jouer au hockey, tu veux toujours continuer à gagner et tout le monde veut gagner la coupe du Président. Par contre, il y a beaucoup de bonnes équipes dans ce circuit et nous avons presque réussi à nous rendre jusqu’au bout, malgré tout. Je suis très fier de ça.»


LHJMQ

Partager

Sanche s’amuse contre le Titan

aujourd'hui à 21h01

 

Le petit attaquant de l’Armada de Blainville-Boisbriand Philippe Sanche s’est occupé du Titan d’Acadie-Bathurst, dimanche après-midi.

Partager

L’Océanic se ressaisit

aujourd'hui à 21h05

 

Christopher Clapperton a réalisé un tour du chapeau, dimanche, et l’Océanic de Rimouski a submergé les Islanders de Charlottetown au compte de 8-2.

Partager
Partager
Partager

Cobbold met fin au match

hier à 23h10

 

Spenser Cobbold a inscrit le filet décisif en prolongation pour procurer un gain de 3-2 aux Islanders de Charlottetown aux dépens des Sea Dogs.

Partager

L’attaque des Cataractes explose

hier à 23h16

 

Les Cataractes de Shawinigan ont marqué deux buts au cours de chaque période, en route vers un triomphe de 6-1 contre les Wildcats de Moncton.

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager

Whitney vole le spectacle

21 novembre

 

L’Armada s’est butée au gardien Brandon Whitney, vendredi soir, et les Olympiques se sont sauvés avec un gain de 2-1.

Partager