Photo : Le match s'est terminé avec une bagarre générale. Crédit : Agence QMI

 

LHJMQ

Ouellet et l'Armada à flot dans le chaos

Publié | Mis à jour

C'est une bataille navale, une vraie.

L’Armada de Blainville-Boisbriand a largué les amarres en retard, mais est maintenant bel et bien à flot après une victoire de 4-3 enregistrée mercredi contre le Drakkar de Baie-Comeau au Centre d’excellence Sports Rousseau.

Avec ce deuxième gain consécutif - qui s'est fini avec une bagarre générale - l’Armada crée l’égalité 2-2 dans cette série demi-finale de la LHJMQ, qui se transporte sur la Côte-Nord vendredi.

À VOIR : La bagarre générale en fin de match

Sur le plan hockey, on dirait bien que l’épisode qui a mené à la libération de l’attaquant Stefan Matteau n’est plus une distraction pour la troupe de l’entraîneur-chef Jean-François Houle, guidée par son capitaine Xavier Ouellet mercredi.

Le défenseur a réalisé un tour du chapeau, inscrivant le but gagnant en première moitié de troisième période. Marcus Hinds a complété la marque pour l'Armada.

Du côté du Drakkar, Valentin Zykov, Félix Girard et Carl Gélinas ont trouvé le fond du filet.

Bagarre générale

La série avait déjà donné son lot d'intensité et de robustesse dans les trois rencontres précédentes, mais le tout a atteint son paroxysme au son de la cloche à la fin du troisième tiers. Une bagarre générale a éclaté et mis la table pour la cinquième rencontre à disputer à Baie-Comeau.

Les joueurs du Drakkar n'ont pas apprécié la célébration de Cédric Paquette dans leur territoire. Les bancs se sont vidés et les entraîneurs ont même dû se rendre sur la glace pour calmer les ardeurs des joueurs et des quatre gardiens, qui ont tous été engagés dans les échauffourées.

À l’instar du match de la veille, les arbitres avaient pourtant la mèche courte et avaient tenté de garder le contrôle de la rencontre. Ils n’ont toléré aucun écart de conduite et ont sévi à 12 reprises à l’engagement initial. Au total, ils ont décerné 84 minutes de pénalité.

Les points de vue divergent

À VOIR : Le point de presse d'Éric Veilleux | Celui de Jean-François Houle

Les entraîneurs-chefs Houle et Éric Veilleux (pour le Drakkar), ont des points de vue à l'opposé. Veilleux estime que Paquette aurait pu éviter de «narguer» ses joueurs du Drakkar.

«De ce que j’ai vu, c’est Paquette qui narguait nos joueurs un peu. J’ai vu des joueurs en noir arriver, je n’ai pas eu le temps de dire quoi que ce soit, a relaté Veilleux. C’est arrivé vite. Je ne suis pas là pour blâmer qui que ce soit, mais tout ce que je sais, c’est que tu as gagné le match, tu t’en vas et c’est fini.

«C’était un beau match de hockey outre ce qui est arrivé à la fin. Je trouve ça inutile. Ils n’avaient pas d’affaire à faire ça. Je ne sais pas si j’ai le droit de le dire, mais on se fait taper sur les doigts dans les échauffements parce qu’on "nargue", dit-on…»

Houle a répliqué en point de presse en disant que la faute de la bagarre générale incombait au Drakkar.

«Je suis totalement en désaccord avec ce qu’a dit (Éric Veilleux), a laissé tomber le pilote de l’Armada, visiblement agacé. C’est normal qu’un gars célèbre quand il gagne. Une bagarre générale, ça n’appartient pas au hockey.

«Ils sont venus vers nous. La réglementation dit que les joueurs doivent rester à leur banc. On sait tous que le Drakkar joue comme ça. Ce n’est pas de la lutte, c’est du hockey.»

Une affaire de solidarité

Il faut savoir qu’Étienne Marcoux, gardien de l’Armada et auteur de 26 arrêts dans la victoire, a traversé la patinoire pour aller se battre.

«Étienne aurait dû rester dans son filet, je suis d’accord avec ça, a commenté Houle. Mais les quatre gardiens se sont battus. Il a voulu défendre ses coéquipiers, on est une équipe avec du caractère on ne se laissera pas pousser par personne.»

De tous les intervenants qui se sont prononcés après les incidents, c'est sans doute Ouellet qui a fait preuve du plus de réserve.

«Tout ce que je sais, c’est qu’ils se sont rués sur un de nos joueurs et qu’on s’est défendus, a indiqué le défenseur de l’Armada. On est ici pour gagner des matchs, on essaie de ne pas embarquer dans un jeu, mais on est ensemble quand il le faut.»


LHJMQ

Partager

La Russie se sauve avec le titre

aujourd'hui à 00h01

 

Le dénouement de la Super série n’était pas celui souhaité par la formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Partager
Partager

Fucale remercie ses coéquipiers

19 novembre

 

Zachary Fucale a été bombardé de 41 tirs par les joueurs russes, mardi soir, devant le filet de l’équipe représentant la LHJMQ à la Super Série Subway

Partager
Zachary Fucale

Fucale sauve les meubles

18 novembre

 

L'espoir des Canadiens de Montréal bloque 40 tirs et la LHJMQ vient à bout de la Russie 3-1 à la Super Série Subway.

Partager
Sherbrooke Phoenix v Blainville-Boisbriand Armada

L'Armada en perd une

16 novembre

 

L’Océanic de Rimouski a mis fin à la longue séquence victorieuse de l’Armada de Blainville-Boisbriand, dimanche, l’emportant 3-2 en prolongation.

Partager

LHJMQ-Russie: la série à l'enjeu

hier à 01h02

 

C’est ce jeudi soir que tout se jouera à la Super série entre les étoiles de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et celles de la Russie.

Partager
Partager
Partager

Chapeau Ciampini

16 novembre

 

À Baie-Comeau, Luca Ciampini a réussi un tour du chapeau et ajouté une aide, et le Drakkar l’a emporté par le pointage de 4-0 contre les Saguenéens.

Partager
Partager
Daniel Sprong

Cinq points pour Chlapik

16 novembre

 

À Charlottetown, la recrue Filip Chlapik a réalisé un tour du chapeau en plus de fournir deux aides, dans une victoire de 5-1 des Islanders.

Partager