Photo : Michel Therrien Crédit : Agence QMI

 

Canadiens

Apprendre ou abdiquer

Publié | Mis à jour

Avec 12 heures pour décortiquer, ruminer et digérer la performance de sa troupe face aux Flyers, Michel Therrien a offert une analyse moins émotive de la défaite.

Avant de quitter en direction de Pittsburgh, il a même pris soin de pousser plus loin sa réflexion en incluant dans celle-ci la contre-performance offerte à Toronto.

«En début de saison, l’objectif de notre équipe était de causer des surprises. Ceux qui croyaient en nous n’étaient pas nombreux. On a été capable de causer cette surprise parce que nous nous sommes battus avec l’énergie du désespoir chaque fois que nous sautions sur la patinoire, a indiqué l’entraîneur du Canadien.

«Depuis qu’on a assuré notre participation aux séries éliminatoires, on a perdu cette énergie. C’est compréhensible, mais il ne faut pas que ça dure trop longtemps.»

Erreurs mentales

Selon David Desharnais, dont la récolte déçoit quelque peu dernièrement, cette soudaine aisance se traduit à la fois par un effort moins soutenu et l’exécution moins rigoureuse de certains détails.

«On fait des erreurs mentales qui coûtent cher. Mais on ne doit pas paniquer. On sait comment on doit jouer pour obtenir du succès. On l’a fait pendant 41 matchs», a souligné l’attaquant qui n’a récolté que deux points à ses six derniers matchs.

Deux choix

Face aux Flyers, Josh Gorges a possiblement connu son pire match de la saison, se trouvant sur la glace pour quatre buts de l’adversaire.

Fidèle à sa réputation de leader, le défenseur a appelé ses coéquipiers à réagir de la bonne façon.

«Chaque moment, chaque expérience amène un choix. La décision nous appartient. On apprend de nos erreurs et on regarde vers l’avant ou on abdique et on termine la saison comme des lâches, avec la queue entre les jambes.»

À ce propos, Therrien a révélé avoir tenu une réunion d’équipe avant l’entraînement. Les choix qui se présentent aux joueurs du Tricolore y ont sans doute été énumérés.

«Quand tu réagis de la bonne façon (devant ce type d’adversité), tu avances. Au cours de la réunion, nous avons travaillé sur l’enseignement des choses que nous n’avons pas bien effectuées dernièrement.»

Remporter les bagarres le long des rampes, offrir une meilleure opposition en territoire défensif, particulièrement dans l’enclave, et se montrer davantage agressif en zone neutre étaient sans doute au nombre des points étudiés.


Canadiens

Therrien ne veut pas trop en dire

hier à 14h40

 

Michel Therrien a caché son jeu à la perfection. Il n’a dévoilé aucun secret d’État sur les dernières batailles au camp des Canadiens.

Partager
Partager
Partager
Partager

Des batailles à venir

29 septembre

 

Au moins 11 joueurs devront quitter le camp d'entraînement au cours des prochains jours.

Partager
Partager
Partager
Partager

À voir : Holtby le comédien

28 septembre

 

Braden Holtby a-t-il suivi des cours de théâtre au cours de l'été? Une chose est certaine, c’est qu’il est doué…

Partager

Sekac : peu importe le trio

27 septembre

 

Jiri Sekac n’arrêtera pas de courir même si de moins en moins de kilomètres le séparent de sa destination finale et souhaitée, Montréal.

Partager

Les pièces tombent

27 septembre

 

Samedi, Michel Therrien a dessiné un portrait encore plus clair de sa formation probable pour le début de la saison.

Partager

Toujours parfaits!

27 septembre

 

Les Canadiens ont gagné un troisième match en trois sorties, cette fois à Québec contre l'Avalanche.

Partager