Les Patriotes de l'UQTR

Photo : Un événement regrettable est survenu pendant un match des Patriotes. Crédit : Agence QMI

 

Hockey

Un arbitre assailli lors d'un match des Patriotes

Publié | Mis à jour

La deuxième rencontre de la série opposant les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) aux Lakers de Nipissing a donné lieu à un geste des plus disgracieux, samedi. Retenu lors d’une mêlée, le défenseur Brett Cook y est allé de deux coups de poing à l’endroit de l’officiel Nicolas Piché.

La scène a eu lieu en troisième période, alors que les cinq joueurs sur la patinoire ont été impliqués dans une mêlée, à la suite d’un violent coup de bâton d’Olivier Donovan. Le pointage était alors de 8-3 pour les Trifluviens.

Pendant que Piché tentait de retenir Cook le long de la rampe, le défenseur ontarien y est allé d’un solide uppercut alors que l’arbitre avait la tête baissée. Sonné, le juge de ligne est resté plusieurs secondes étendu sur la glace, continuant malgré tout d’agripper le chandail de Cook afin de l’empêcher de retourner dans la mêlée.

L’entraîneur des Lakers, Mike McParland, a défendu son joueur après la rencontre.

«Je n’ai pas vu le geste [de Cook]. Ce que j’ai vu, c’est que l’arbitre a frappé notre gars en premier pour le faire saigner. Il ne saignait pas lorsqu’il se dirigeait vers notre banc, et soudainement, oui. Le juge de ligne l’a malmené», a-t-il soutenu.

Ce n’était pas la première fois que Cook s’en prenait à Piché durant la partie. Au cours de la période initiale, il avait repoussé l’officiel avec force après avoir été escorté lors d’une escarmouche. Le défenseur n’avait pas été pénalisé sur la séquence.

Aucune plainte

Rencontré après le duel, Piché a confirmé qu’il ne déposera pas de plainte aux forces policières, puisqu’il n’a pas été blessé gravement. Il n’a pas souhaité émettre de commentaires supplémentaires.

En plus d’arbitrer au sein du circuit universitaire, Piché est aussi employé par la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il avait été l’un des deux juges de ligne du circuit sélectionnés afin de prendre part au Défi mondial des moins de 17 ans, en décembre dernier, à Victoriaville.

La Conférence des sports universitaires de l’Ontario, dans laquelle évoluent les Patriotes, n’a pas voulu commenter l’incident, puisque la séquence est toujours sous révision. Selon ce qu’il a été permis d’apprendre, la caméra était hors-champ lors de l’incident.

«Nous avons une politique de non-tolérance envers ces gestes. Les sanctions pourraient aller d’une lettre d’excuses à l’officiel jusqu’au bannissement à vie, selon la réglementation de la ligue», a expliqué Brian Crawford, le responsable des programmes sportifs pour la Conférence. Rappelons que les bagarres sont interdites au hockey universitaire.

Pas une première

L’incident de samedi n’est pas sans rappeler le geste de l’ancien joueur des Cataractes de Shawinigan et des Patriotes Anthony Quessy. À titre de spectateur, il avait assené un violent coup de poing à un arbitre qui quittait la surface de jeu de l’aréna de La Tuque, le blessant sévèrement.

Quessy avait été banni à vie du hockey organisé, en plus de se retrouver avec un casier judiciaire.


Hockey

Du hockey mineur sans statistiques?

29 octobre

 

À Québec, les statistiques des joueurs sur les sites de hockey mineur ont récemment été retirées en raison de parents trop exigeants.

Partager
Johan Ryno

Un joueur suédois se ridiculise

29 octobre

 

Ce n’est pas aussi pire que le fameux but raté de Patrik Stefan dans la LNH en 2007, mais c’est aussi hilarant.

Partager
Partager

Le Rampage a le numéro des Bulldogs

26 octobre

 

Sans Michaël Bournival et Nathan Beaulieu, les Bulldogs de Hamilton se sont inclinés 5-2 devant le Rampage de San Antonio, dimanche.

Partager
Partager

LAH

Bournival produit à Hamilton

25 octobre

 

Michaël Bournival a récolté deux aides dans une défaite de 4-2 des Bulldogs de Hamilton face au Rampage de San Antonio, samedi.

Partager
Partager
Partager
Partager
Ice Dog Sam Berg at practice at the Jack Gatecliff Arena on Tuesday Sept. 10, 2013. Julie Jocsak/ St. Catharines Standard/ QMI Agency

Un recours collectif contre la LCH?

20 octobre

 

La Ligue pourrait devoir se défendre devant le tribunal au cours des prochains mois : une demande de recours collectif de 180 M$ a été déposée.

Partager
Partager

Coup salaud en Suède

17 octobre

 

Un incident malheureux est venu ternir un match de la Ligue d’élite de Suède.

Partager