Tom Brady

Photo : Tom Brady Crédit : Agence QMI

 

Sports divers

Le premier Super Bowl de Brady et des Patriots

Publié | Mis à jour

11 ans jour pour jour, le 3 février 2002, le Super Dome de La Nouvelle-Orléans vibrait autant au rythme du football qu’à l’heure actuelle.

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, menés par un jeune quart-arrière nommé Tom Brady, remportaient alors le premier Super Bowl de leur histoire dans ce qui était le début de plusieurs années de succès pour eux. Ils battaient les Rams de St. Louis 20-17 lors du Super Bowl 20-17, au Super Dome.

Les Patriots faisaient pourtant face à toute une commande lors de cette finale de la NFL. Les Rams étaient largement favoris, avec le quart-arrière Kurt Warner en tête. Ils avaient déjà remporté le Super Bowl XXXIV en 2000 et venaient de connaître une saison de 14 victoires contre deux revers.

Cependant, les Rams n’avaient qu’eux-mêmes à blâmer pour leur défaite. Ils ont mené le match au niveau des verges amassées, avec 427 contre 267 chez l’équipe de la Nouvelle-Angleterre, mais ils ont commis trois revirements et les ces derniers prennent une avance confortable de 17-3 au troisième quart.

Warner n’avait pas dit son dernier mot. Il a lancé deux passes de touché pour égaliser la marque 17-17 avec une minute et 30 secondes à faire au quatrième quart. Brady ne s’est toutefois pas laissé décourager et a amené son équipe suffisamment près sur le terrain pour l’emporter.

Sur le dernier jeu de la rencontre, Adam Vinatieri a réussi un placement de 48 verges et les Patriots ont réalisé l’impossible.

Les prouesses du jeune Brady

Brady était nommé joueur par excellence de la rencontre grâce à 145 verges de gains par la passe, dont une pour un touché, et aucune interception. Il complétait ainsi une saison de rêve. Repêché seulement au sixième tour du repêchage de la NFL en 2000, il était le deuxième quart-arrière de l’organisation derrière Drew Bledsoe.

Ce dernier a cependant subi une hémorragie interne lors de la deuxième semaine après un plaqué du joueur des Jets de New York Mo Lewis. Brady a ensuite impressionné lorsqu’il l’a remplacé et lui a volé le poste de quart partant. Il avait terminé la campagne avec 18 passes de touché et des gains par la passe de 2843 verges. Il a été invité au Pro Bowl.

Les amateurs étaient loin de se douter qu’ils assistaient à la naissance de toute une machine de football pour plusieurs années. Les Patriots et l’entraîneur-chef Bill Belichick remporteront encore deux Super Bowl, en 2003-2004 et 2004-2005.

En 2007, ils deviennent aussi la quatrième équipe de l’histoire de la NFL à obtenir une saison parfaite de 16-0. Ils ont cependant perdu au Super Bowl XLII contre les Giants de New York. La même scénario se répétera en 2011-2012, au Super Bowl XLVI.

Entre 2003 et 2012, ils n’ont pas remporté le titre de la section est dans l’Association américaine qu’une seule fois, en 2008.

11 ans plus tard, l’histoire de Colin Karpernick avec les 49ers de San Francisco ressemble beaucoup à celle de Brady. Pourra-t-il terminer sa saison de la même façon? La réponse plus tard dimanche…


Sports divers

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager