Photo : Le Tricolore s'est incliné face aux Sénateurs mercredi. Crédit : REUTERS/Blair Gable © Thomson Reuters 2012

 

Canadiens

De la revanche dans l'air

Publié | Mis à jour

L’heure de la revanche a sonné.

Les Canadiens de Montréal ont peut-être signé une écrasante victoire face aux Sabres de Buffalo samedi, mais ils n’ont probablement pas oublié leurs ennuis à Ottawa il y a quelques jours.

Les Sénateurs s’étaient amusés en inscrivant pas moins de cinq buts contre la Sainte-Flanelle.

L’histoire se répètera-t-elle cet après-midi? Rien n’est moins sûr.

Absent samedi, Max Pacioretty prendra part à la période d’échauffement. On saura par la suite si le numéro 67 sera inséré dans la formation du Tricolore quelques jours après avoir subi une appendicectomie d’urgence.

De leur côté, David Desharnais et Lars Eller ont enfin débloqué samedi en marquant chacun leur premier but de la saison.

«C’est sûr que je suis soulagé, mais nous pourrions dire la même chose pour tout notre trio. Nous avions connu plusieurs difficultés depuis quelques matchs, a mentionné Eller, qui a récolté trois points face aux Sabres. Si nous continuons de jouer comme ça, les opportunités se présenteront et éventuellement, les buts viendront aussi.»

Michel Therrien ne pouvait espérer mieux en prélude de ce deuxième match en autant de jours.

«On sentait qu’ils étaient à l’aise et ils ont exploité leur vitesse, a indiqué l’entraîneur-chef du Tricolore. C’est important pour eux d’aller dans le trafic, d’aller là où ça fait mal. J’ai dit à David en troisième période qu’il devrait aller se voir dans un miroir parce qu’il ressemblait à un vrai joueur de hockey! C’est bon signe.»

Un Anderson solide

Pour leur part, les Sénateurs ont encaissé un revers de 1-0 face aux Hurricanes de la Caroline vendredi, mais ils peuvent compter sur Craig Anderson.

Le gardien de l’heure en ce moment a d’ailleurs été nommé l’étoile du mois de janvier dans la Ligue nationale.

La troupe de Paul MacLean se présentera à Montréal sans Jason Spezza, qui sera absent pour une longue période.

Les Sénateurs devront aussi se passer des services de Guillaume Latendresse, victime d’une grippe, n’a pas accompagné l’équipe.